Fermer
Smartwatches

Apple Watch Series 4 : le démontage révèle des surprises

Les ambitions d’Apple pour la Apple Watch Series 4 pourraient difficilement être qualifiées d’humbles, mais, selon le démontage de la smartwatch, il reste des nouvelles surprenantes une fois à l’intérieur du boîtier. Annoncée plus tôt ce mois-ci aux côtés de l’iPhone XS, de l’iPhone XS Max et de l’iPhone XR, la quatrième génération de la montre connectée intègre un écran plus grand et un nouveau processeur.

Selon iFixit, Apple ne s’est pas contenté de placer de nouveaux capteurs liés à la santé comme un moniteur ECG et une batterie plus grosse dans la Apple Watch Series 4, elle a également affiné l’intérieur. Bien qu’elle puisse sembler identique à la Series 3, le fait de la démonter révèle de grandes considérations dans la construction de la montre. Comme le dit iFixit, « là où les entrailles de la première montre semblaient maladroitement placées et peu raffinées selon les standards Apple, pour la Series 4, la donne change ».

À l’intérieur, il y a quelques résultats notables. La batterie de la Series 4 a augmenté de 4 % par rapport à la Series 3 : 1 113 Wh (291,8 mAh à 3,81 V), contre 1,07 Wh (279 mAh à 3,82 V). Et ce, malgré le fait que le boîtier soit 6 % plus mince.

Apple aurait pu rendre la batterie encore plus grosse. Le Taptic Engine — le mécanisme par lequel l’Apple Watch donne ses sensations physiques au poignet et aux doigts du porteur — est plus mince, mais a augmenté. Considérant qu’il est essentiel à la nouvelle sensation de « clic » de la couronne numérique, cette hiérarchisation a du sens.

Une prouesse technologique sous le capot

Ensuite, il y a les ajustements plus mineurs, mais toujours impressionnants. Le capteur barométrique semble emprunter la grille du haut-parleur, par exemple, plutôt que d’avoir son propre logement. Apple a déplacé le microphone dans une nouvelle position entre la couronne numérique et le bouton latéral, en ajoutant la distance entre lui et le haut-parleur du côté opposé, améliorant ainsi la qualité audio lors des appels vocaux.

Cependant, le plus inhabituel est à quel point la Apple Watch Series 4 semble être facile à réparer. Bien sûr, Apple colle l’écran, mais le processeur S4 qui alimente le tout est fixé avec des vis. Avec sa prédécesseure, Apple collait la puce pour qu’elle tienne parfaitement. La plaque arrière de la montre peut être retirée, qui dispose d’une toute nouvelle plaque intégrant à la fois le capteur cardiaque et les nouveaux capteurs pour le système ECG.

En conclusion, iFixit lui donne un niveau de réparation assez inattendu de 6 sur 10, et affirme que la Apple Watch Series 4 est, au moins sur le plan métrique, comparable à un iPhone de nos jours. « Alors que la première Apple Watch était mal assemblée et utilisait trop de colle », souligne la société, « la Series 4 est beaucoup plus réfléchie ».

Mots-clé : AppleApple Watch Series 4
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.