Fermer
Objets connectés

Withings revient en course après la vente de Nokia Health à Eric Carreel

Withings revient en course après la vente de Nokia Health à Eric Carreel

Société d’origine française qui conçoit, développe en France et commercialise des objets connectés, Withings reviendra après la vente réussie de l’activité Nokia Health au cofondateur de Withings, Eric Carreel.

Pourtant, il y a à peine deux ans, Nokia a payé 191 millions de dollars pour mettre la main sur Withings dans le but d’adopter le « Healthkit » d’Apple. Dès lors, les grandes manœuvres ont débuté, et Nokia a rebaptisé la société Nokia Health. Ensuite, la société a lentement relancé ses balances connectées, ses trackers de fitness et d’autres produits axés sur la santé avec la nouvelle image de marque. Malheureusement, cela n’a pas duré.

Plus tôt ce mois-ci, il a été annoncé que Nokia vendrait son activité Health à son ancien propriétaire dans le cadre de la sortie de Nokia du marché grand public. Pour le reste de l’année 2018, la société continuera à vendre des produits de marque Nokia Health, mais se dotera d’une nouvelle image de marque d’ici la fin de l’année 2018, et développera et commercialisera de nouveaux produits de santé connectés.

Cela signifie que vous commencerez probablement à voir des trackers d’activité, et d’autres produits de santé avec le titre Withings d’ici la fin de l’année.

Que va faire Withings ?

Cette fois-ci, Withings se concentrera sur les données médicales et le marché de la santé connectée, plutôt que sur les appareils d’activité comme par le passé. « À partir de maintenant, nous devons concentrer nos efforts sur le développement d’outils capables de mesures avancées et les services associés qui peuvent aider à prévenir les maladies chroniques », a déclaré Carreel. « Les technologies d’aujourd’hui nous permettent d’imaginer des solutions susceptibles de profiter à des millions de personnes, et notre ambition est de nous assurer, comme Withings, d’être avant-gardiste des progrès technologiques et des conceptions intuitives », poursuit-il. 

Les déclarations de Carreel suggèrent que la société se concentrera sur les produits qui sont des outils plus en profondeur que les trackers d’activité et d’autres appareils Nokia Health fournis précédemment par la marque.

Withings emploie environ 200 personnes et continuera à être basé en France, à son siège social original au sud de Paris, mais aura également des équipes basées aux États-Unis et en Asie.

Mots-clé : Nokia HealthWithings
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.