Fermer
OS

iOS 11.3 : Apple veut rassembler vos dossiers médicaux dans l’application Santé

iOS 11.3 : Apple veut rassembler vos dossiers médicaux dans l'app Santé

Après des mois de spéculations et de fuites sur ses plans, Apple a finalement révélé son initiative dans le secteur de la santé. Et, les ambitions du géant à la pomme croquée semblent très grandes ! En effet, la poussée d’Apple pour faire de votre iPhone l’outil ultime pour le suivi de vos données médicales se traduit dans iOS 11.3 avec la fonctionnalité « Health Records » qui va recueillir de multiples données, mais également permettre de prendre des rendez-vous, et plus encore.

Ainsi, le nouvel ajout à l’application Santé sur iOS va extraire les données de certains établissements de santé pour les acheminer directement dans un endroit central, plutôt que de les répartir sur plusieurs systèmes et appareils. Si vous pouvez ajouter n’importe quel fichier à votre dossier de santé tant qu’il s’agit d’un fichier CDA (Clinical Document Architecture), certains hôpitaux vous envoient déjà ces fichiers par courrier électronique ou les rendent disponibles sur leur site Web. Mais, Apple veut automatiser ce processus.

Health Records est basé sur la norme d’interopérabilité FHIR, ou Fast Healthcare Interoperability Resources, l’une des normes pour le transfert de dossiers médicaux dans le secteur de la santé. Née en 2014, cette norme est aujourd’hui devenue un réel standard dont tous les développeurs de la santé doivent se soucier. J’en parle d’autant mieux que je l’utilise dans mon cadre professionnel, et je participe également à sa standardisation en France. Celle-ci a été proposée comme un moyen de rationaliser le traitement des données médicales, qui, dans de nombreux cas, était soit placé sur des systèmes différents, et même sur papier. Même si des versions numériques étaient disponibles et que le patient pouvait y avoir accès, il devait généralement se connecter à plusieurs bases de données différentes pour y accéder.

FHIR comme norme d’interopérabilité

Health Records va sauvegarder toutes vos données de santé

Health Records promet de contourner tout cela. Une vue unique recueille des données médicales comme les allergies, les résultats de laboratoire, les médicaments, ou encore les signes vitaux actuels et passés. En bref, Health Records vous offre un aperçu de votre état de santé actuel et de tout traitement en cours que vous pourriez entreprendre. Tout sera chiffré sur l’appareil, nécessitant un code d’accès pour le déverrouiller, et il y aura des notifications poussées à chaque fois que les données sont mises à jour.

Bien sûr, Apple ne peut pas tout faire tout seul. Pour que le système Health Records fonctionne, il a besoin du support des établissements de santé, et c’est ce qui est annoncé aujourd’hui. Douze établissements médicaux outre-Atlantique sont pris en charge pendant la phase bêta d’iOS 11.3, bien que la société affirme que d’autres devraient être mis en ligne dans les mois à venir. Il sera difficile de convaincre chaque hôpital et chaque clinique aux États-Unis et dans le monde entier d’adopter la nouvelle fonctionnalité Health Records. Mais, voici une liste de toutes les institutions participant au test bêta :

Johns Hopkins Medicine – Baltimore, Maryland
Cedars-Sinai – Los Angeles, California
Penn Medicine – Philadelphia, Pennsylvania
Geisinger Health System – Danville, Pennsylvania
UC San Diego Health – San Diego, California
UNC Health Care – Chapel Hill, North Carolina
Rush University Medical Center – Chicago, Illinois
Dignity Health – Arizona, California and Nevada
Ochsner Health System – Jefferson Parish, Louisiana
MedStar Health – Washington, D.C., Maryland and Virginia
OhioHealth – Columbus, Ohio
Cerner Healthe Clinic — Kansas City, Missouri

Pour ces fournisseurs, il y a plus d’avantages que de simplement être associé à quelque chose qu’Apple fait. « La rationalisation du partage d’informations entre les patients et leurs soignants peut grandement contribuer à rendre l’expérience du patient positive », a déclaré Stephanie Reel, directrice de l’information chez Johns Hopkins Medicine. Un patient qui comprend mieux sa situation et ce qui lui arrive a plus de chances de communiquer avec son établissement, et de respecter le traitement imposé, par exemple.

Un affichage simple

Les données seront affichées selon une chronologie claire et nette

Dans Health Records, les données médicales seront organisées selon une chronologie. Celle-ci montrera chronologiquement quels tests vous avez eus, les traitements, toutes les allergies diagnostiquées, entre autres choses. Les données seront codées en couleur pour une reconnaissance plus facile, et en tapotant dessus vous pourrez visualiser la donnée plus en détail.

L’industrie observera pour voir comment les clients réagissent et comment le produit évolue.

Mots-clé : AppleiOS 11.3santé
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.