close
Périphériques

Intel et AMD font équipe pour un puissant processeur dédié au jeu

Intel et AMD font équipe pour un puissant processeur dédié au jeu

Intel et AMD se sont associés de manière inattendue pour créer un tout nouveau processeur qui va améliorer le traitement des jeux dans les ordinateurs portables. Bien que les deux entreprises soient des concurrentes de longue date, se battant pour dominer le marché des processeurs pour les ordinateurs de bureau et portables, ce nouvel ajout à la 8e génération de la famille de processeur Intel Core a un CPU d’Intel, mais un GPU personnalisé d’AMD. Ils sont rejoints par un nouveau pont spécialement conçu pour accélérer les intercommunications.

Celui-ci s’appelle EMIB, ou Embedded Multi-Die Interconnect Bridge, et il est utilisé pour la première fois dans ce nouveau processeur. Il est intégré dans le substrat du boîtier, sur lequel sont placés le processeur, le GPU et la mémoire graphique. Cela a des avantages de vitesse, par rapport à l’architecture actuelle qui répand généralement ces différents composants autour de la carte mère. Cependant, il a également des avantages physiques. Étant donné que l’EMIB est intégré dans le substrat lui-même, au lieu d’être incrusté en surface, il constitue un processeur dans l’ensemble plus mince.

Cet avantage permettra aux fabricants d’ordinateurs portables de fabriquer des ordinateurs plus minces et plus légers, sans sacrifier la partie graphique. Le GPU lui-même est exclusif à Intel, spécialement conçu à partir de la gamme Radeon d’AMD et associé à la deuxième génération de mémoire à large bande passante (HBM2). Les spécifications complètes n’ont pas encore été partagées, mais les deux sociétés affirment qu’il s’agit de titres de jeux AAA, de réalité virtuelle et de création de contenu intensive.

Voici la nouvelle puce de Intel et AMD

Sur le marché au premier trimestre 2018

Tout cela ne servirait à rien si la batterie de votre ordinateur portable chutait en quelques minutes. Heureusement, cela ne semble pas être le cas. En plus de l’EMIB, Intel a également conçu un nouveau framework de partage de puissance qui promet de prendre en compte à la fois le processeur, le GPU et la mémoire graphique dédiée, pour une gestion de l’alimentation plus efficace.

Cela s’appuie sur des pilotes logiciels spéciaux et des interfaces sur la puce graphique elle-même, qui sont responsables du contrôle de la température, et de l’état des performances des trois composants en temps réel.

Bien évidemment, cette solution ne remplacera aucun des produits actuels de la 8e génération d’Intel, mais s’ajoutera à la gamme. Pour deux rivaux de longue date, c’est un mariage de commodité, ne serait-ce que pour gagner un avantage sur NVIDIA, le poids lourd sur le marché du graphisme, qui a dominé le jeu sur PC ces derniers temps. Les premières machines utilisant la nouvelle puce Intel et AMD devraient arriver sur le marché au premier trimestre 2018.

Tags : AMDIntel
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.