close
ActualitésWeb

FileServe et Wupload, arrêtent le service de partage de fichiers

Alors que cela fait quelques mois que les utilisateurs sont contraints de se passer de Megaupload, le service le plus populaire qui permet à un utilisateur de télécharger un fichier et ensuite le rendre disponible comme un lien pour que d’autres personnes puissent le télécharger, il semblerait, selon un lecteur du blog, que désormais vous soyez contraint à vous passer également de Wupload et même de FileServe.

En effet, ces services qui sont souvent utilisés pour télécharger des fichiers facilement disponibles tels que des épisodes de séries télévisées, films ou jeux vidéo, etc… ont finalement cédé aux pressions reçues par les autorités américaines en particulier dans les derniers jours, lorsque la MPAA, Motion Picture Association of America, une association interprofessionnelle qui défend les intérêts de l’industrie cinématographique américaine sur le territoire des États-Unis, avait appelé à la fermeture de certains portails de partage d’hébergement pour des violations répétées de copyright !
Parmi les noms cités par la MPAA, revenaient FileServe et Wupload, qui ont, semble t-il, décidé de limiter leurs fonctionnalités.

FileServe et Wupload, arrêtent le service de partage de fichiers

Voici ce que l’on peut lire sur la page d’accueil de Wupload à présent :

Announcement: All sharing has been disabled. Wupload is not a file sharing site. If you uploaded a file, only you can download it and it can’t be shared with anyone else.

Ces deux portails connus pour le partage de liens, notamment après l’épisode Megaupload puisqu’ils étaient des alternatives au service de Kim Dotcom, n’ont pas réellement fermé, mais ils ont décidé d’interdire la fonctionnalité de partage de fichiers au public. Ainsi, ces deux services redeviennent donc seulement des services de cloud pour la sauvegarde de données à caractère personnel.

La peur de finir comme Megaupload a donc été trop forte ! À noter que FileServe et Wupload ne sont certainement pas les premiers à abandonner ce principe… En effet, après l’affaire Megaupload de nombreux portails d’hébergement ont cessé leurs activités jugées illégales, ou du moins en avaient limité la taille, élimant ainsi la possibilité de partager des fichiers entre utilisateurs.

Maintenant que se passe t-il ? Megaupload, FileSonic et Wupload sont les seules compagnies qui offrent ces services ?
Aujourd’hui, les survivants sont très peu et la plupart d’entre eux sont sous observation par les autorités américaines et, par conséquent il ne serait pas surprenant si à court terme d’autres sites de partage en ligne décide de suivre le même chemin de l’auto-limitation, plutôt que d’être contraints à des poursuites…
Un des services concurrents le plus notable est sans doute Rapidshare. C’est réellement le premier service a vraiment avoir eu une réputation pour y trouver des fichiers illégaux. Rapidshare a tenté, avec un succès discutable, de secouer cette réputation ces dernières années.

Une victoire donc pour les autorités ? Probablement, mais l’histoire nous enseigne qu’il y a toujours eu des rebondissements … Nous devrions certainement pouvoir télécharger des fichiers dans le futur, peut-être sous une autre forme, ou encore plus difficilement mais ça devrait être possible !
L’idée d’utiliser notre pigeon voyageur va devenir réelle !

Si vous voulez en comprendre comment fonctionne ses services, je vous propose de lire cet article dans lequel j’analysais comment Megaupload fonctionnait avant sa fermeture par les autorités Américaines.

Êtes-vous surpris par ces mesures ? Quelles sont vos alternatives ? Venez réagir…

Tags : arrêt partageFileserveMegauploadMPAApartage fichiersWupload
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.