Fermer
ActualitésGoogle

Google Drive pourrait bientôt récupérer les pièces jointes de Gmail

Google Drive pourrait être sur la voie de devenir un outil vraiment important dans la scène de partage de dossiers pour les personnes ayant des comptes Google. Il est clair que Google est en train de consolider ses différents produits en une unique expérience.
Alors que les changements l’année dernière de la politique de confidentialité ont indiqué beaucoup sur l’intention de Google de rationaliser ses services, notamment autour de son “réseau social” Google+, ce n’est certainement pas la seule idée qu’à le géant de la recherche. Google a été fait un certain nombre de changements au sein de Google Drive pour en faire un service de stockage plus qu’utile, si ce n’est indispensable pour beaucoup aujourd’hui.

Sur le plan de la recherche, Google propose déjà les données de Google Drive de de Gmail dans les résultats sur les pages de résultats après une recherche sur le service. Si c’est ajout n’est seulement pour de la prévisualisation, sachez que c’est un ajout très utile dans l’univers de Google. Aujourd’hui cette fonctionnalité n’est pas encore accessible pour tous, et la firme doit vraiment travailler sur ce point pour l’apporter à tous, ou du moins être activable depuis une configuration.
Celle-ci peut vous faire gagner beaucoup de temps si vous devez vous référez souvent à des fichiers à partir de votre compte Google Drive ou des e-mails depuis votre compte Gmail. Combinez cela à Chrome, et il n’aura jamais été aussi facile de localiser les fichiers lorsque vous tapez quelques mots clés dans le champ de recherche “polyvalent” donc.

En ce début de semaine, Google a partagé un GIF animé dans une publication sur Google+ dans laquelle la firme de Mountain View explique comment chercher dans le centre d’aide de Drive. Jérôme Flipo a remarqué quelque chose d’intéressant dans ce fichier (en quelque sorte) :

Google Drive pourrait bientôt récupérer les pièces jointes de Gmail - Publication sur Google+ de Jérôme Flipo présentant la découverte
Google Drive pourrait bientôt récupérer les pièces jointes de Gmail - Gif animé permettant de découvrir l'aide de Drive

Depuis la capture, vous pouvez voir “Gmail Attachments” dans le menu sur le côté gauche :

Google Drive pourrait bientôt récupérer les pièces jointes de Gmail - Gestion des pièces jointes au sein de Google Drive ?

Alex Chitu de Google Operating System a relevé la publication en notant : “il s’avère qu’il y a beaucoup de références à des pièces jointes Gmail dans le code de Google Drive, donc cette nouvelle fonctionnalité n’est pas encore activée dans la version publique de Google Drive, mais Google la fait tester à ses employés”.

Ainsi, comme on peut l’imaginer, il est probable que vous serez en mesure de gérer vos pièces jointes Gmail à partir de Google Drive, trouver du contenu au sein de celles-ci et de les partager avec d’autres personnes. Ainsi, comme le pense également Chitu, Google Drive va devenir le référentiel de fichiers pour la plupart des services Google. Alors certes pour le moment il s’agit de simplement stocker des fichiers, mais on peut imaginer que Drive permettra par la suite d’héberger vos photos, votre musique ou encore toutes vos vidéos stockées sur Youtube.

Et puisque Google a lancé Google+, sans nul doute que la firme va essayer d’améliorer l’expérience réelle de partage de contenu sur le Web. En annonçant sa propre fonctionnalité d’authentification, Sign-In, la firme de Mountain View souhaite – si cela était bien nécessaire – d’engranger encore davantage d’utilisateurs dans son écosystème.

Les pièces jointes sont essentiellement juste un autre outil de partage de fichiers, et en leur donnant un accès facilité à partir de Google Drive ne servirait qu’à rendre le service encore plus indispensable.

Mots-clé : GmailGoogleGoogle Drivepartage fichierspièces jointes
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.