Fermer

Êtes-vous accros au Web ? Si oui, vous n’êtes pas seul. Selon un sondage informel de SodaHead, 61% des gens se sentent accro à l’Internet et sont incapables de quitter leur navigateur.

Celui-ci se base sur 602 visiteurs interrogés sur leur site, dont la question était de savoir s’ils éprouvent une certaine dépendance au Web. Le résultat est clair : de nombreuses personnes sont addicts !

Ce qui est assez drôle de relever dans celui-ci, c’est que 64% des femmes se disent addicts, contre 55% d’hommes… De plus, il est intéressant de comparer l’addiction au Web à d’autres types de dépendances telles que la cigarette ou encore l’alcool. À ces comparaisons, il semble que si la personne est dépendante d’un autre type, elle sera moins accro au Web. En effet, seulement 48% des fumeurs, comparativement à 65% des non-fumeurs, sont dépendant à l’Internet, et 64% des non-buveurs se décrivent comme accros au Web.

Enfin, le sondage a révélé que les internautes qui passent le plus de temps en ligne étaient les personnes les moins susceptibles d’être accros… Ceux qui ont entre 45 et 54 ans, passent en moyenne 40h chaque semaine en ligne. En revanche, les adolescents qui se sentent les plus toxicomanes, ne passent que “seulement” 22,3 heures par semaine sur le Web.

Infographie : Le cerveau d'un blogueur

Cliquez sur l’image pour l’avoir en taille originale

Pour rappel, on va qualifier l’addiction, à quelque-chose qui se rapporte autant à des conduites telles que le jeu compulsif, la dépendance au jeu vidéo ou encore à Internet ! C’est ce qu’on appelle des troubles de dépendance à Internet et désigne un trouble psychologique entraînant un besoin excessif et obsessionnel d’utiliser un ordinateur et interférant sur la vie quotidienne… Ces derniers peuvent être diagnostiqués si une personne répond un maximum à six des symptômes suivants selon Wikipedia :

  • Sentiment de bien-être et d’euphorie lors de l’utilisation d’Internet
  • incapacité à arrêter d’utiliser Internet
  • besoin d’augmenter de plus en plus le temps d’utilisation d’Internet (le malade en vient à se lever la nuit pour utiliser Internet)
  • manque de temps pour la famille, les amis ou d’autres loisirs
  • problèmes d’assiduité ou de performance au travail ou à l’école
  • mensonges à la famille ou aux amis sur le temps consacré à Internet
  • dépression ou l’irritabilité lorsque la personne est privée d’Internet
  • Sécheresse des yeux
  • maux de tête migraineux
  • maux de dos
  • syndrome du tunnel carpien
  • repas irréguliers ou sautés
  • mauvaise hygiène personnelle
  • insomnies ou changements dans le cycle du sommeil

Est-il temps de prendre du recul sur le Web ? Vous considérez-vous un accro à Internet ? Combien d’heures passez-vous en ligne chaque semaine ? N’hésitez pas à laisser vos commentaires ci-dessous.

Mots-clé : addictaddictioninfographieinternetweb
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.