Fermer
OS

Build 2017 : Ubuntu arrive dans le Windows Store, Suse et Fedora dans le Windows Subsystem

Ubuntu, Fedora et Suse arrivent sur Windows 10

Lors de sa conférence Build 2017, Microsoft a annoncé qu’Ubuntu arrive dans le Windows Store. La société a également révélé qu’elle travaille avec Fedora et Suse pour pousser leurs distributions au Windows Subsystem for Linux (WSL) de Windows 10. « Windows 10 est le premier système qui vous permet de le faire », a déclaré Microsoft lors de sa keynote.

L’année dernière, lors de sa Build 2016, Microsoft avait annoncé des plans pour pousser le célèbre Bash shell dans Windows 10. Et, déjà cette annonce avait fait beaucoup de bruits sur la toile, du fait du rapprochement entre Linux et Windows, deux ennemis jurés dans la tête des développeurs.

Néanmoins, un an plus tard, il semble que les fruits de ce travail ont permis de développer sereinement WSL, une couche de compatibilité pour être en mesure d’exécuter des exécutables binaires Linux (au format ELF) de manière native sur Windows. Ce développement est arrivé avec la mise à jour Anniversary Update de Windows 10 en août 2016. Microsoft s’est également associée à Canonical pour permettre aux outils et aux utilitaires Ubuntu de fonctionner nativement sur le WSL.

Microsoft a encore une fois réitéré qu’elle aime Linux, laissant derrière elle toutes les critiques que ses propres dirigeants ont lancées sur le monde libre. Steve Ballmer, l’ancien PDG de Microsoft, a une fois qualifié Linux de « cancer », mais avec l’annonce d’aujourd’hui, il devient évident que le géant du logiciel basé à Redmond adhère désormais dans Linux et le monde de l’open source.

Windows et Linux côte à côte

Ubuntu arrive dans le Windows Store

Désormais, en poussant Ubuntu sur le Windows Store, la société facilite davantage la tâche des développeurs pour installer les outils, et la capacité d’exécuter des applications Windows et Linux côte à côte. En effet, les installations Linux seront exécutées dans un environnement virtualisé aux côtés de Windows, avec les mêmes utilitaires de ligne de commande que vous auriez normalement avec une installation complète.

Travailler avec d’autres entreprises acquises à la cause de Linux montre que l’accord de Microsoft avec Canonical n’était pas une affaire ponctuelle, mais plutôt un réel investissement à long terme dans le monde de l’open source.

Cette fonctionnalité sera disponible avec la mise à jour Windows 10 Fall Creators en septembre, mais Ubuntu est déjà disponible dans Windows Store, tandis que Suse et Fedora seront publiés ultérieurement.

Les nouvelles versions de Windows 10 continuent d’ajouter des fonctionnalités au Windows Subsystem for Linux, la dernière étant publiée le mois dernier. Microsoft voit WSL principalement comme un outil pour les développeurs, en particulier les développeurs Web et ceux qui travaillent sur des projets open source. La Build est donc l’évènement parfait pour souligner le travail de partenariat WSL.

Étant donné que les nouvelles distributions Linux sont publiées dans le Windows Store, cela signifie qu’Ubuntu, Fedora et Suse fonctionneront également sur Windows 10 S, la version Windows 10 de Microsoft limitée aux applications du Store, et spécifiquement destinée au secteur de l’éducation.

Mots-clé : Build 2017FedoraMicrosoftSuseUbuntuWindows 10Windows Store
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.