Fermer
Google

Le Google Jamboard arrivera en compétition avec le Microsoft Surface Hub en mai

Le Surface Hub de Microsoft est un tableau blanc collaboratif disponible depuis juillet 2015, avec des modèles de 55 pouces et 80 pouces. Mais, ces derniers ont seulement été commercialisés en mars 2016. Autrement dit, cela fait quasiment un an que celui-ci est sur le marché. Le Surface Hub a vendu davantage d’unités que Microsoft le pensait, et Google a sauté sur ce secteur, en annonçant son Jamboard en octobre 2016.

Le Jamboard va coûter 5 000 dollars pour un modèle de 55 pouces. Et, la seule interrogation restante était son lancement. Comme le souligne Engadget, Google a annoncé lors de son évènement Cloud Next 17 que le Jamboard arrivera en mai 2017.

Le tableau de Google utilise un écran de 55 pouces avec une résolution 4K (4 096 X 2 160 pixels), avec un panneau tactile en plastique capable de capter 16 points de contact à la fois. De plus, il offre un support à un stylet avec un embout en caoutchouc, et appairé en Bluetooth. Voilà une résolution plus élevée que l’écran de 55 pouces d’une résolution full HD du Surface Hub. Mais, le produit de Microsoft est capable de détecter jusqu’à 100 points de contact.

Le Jamboard se connecte par un port HDMI, et il intègre une caméra, des haut-parleurs, et il peut être positionné sur des pieds à roulettes pour les clients qui choisissent de l’utiliser comme un tableau blanc. Google a également intégré le support du Chromecast, ce qui signifie que le Jamboard peut facilement servir d’écran pour du contenu qui provient de YouTube, Netflix, et d’autres applications et services compatibles avec le Chromecast.

Android fait partie de l’expérience

Android est au cœur de l’expérience du Jamboard, bien que ce soit une version très personnalisée qui a été optimisée pour un grand écran et qui offre des fonctionnalités collaboratives. Parmi elles, on retrouve « jam-session » qui permet aux utilisateurs d’esquisser, de dessiner et griffonner avec ou non la reconnaissance de l’écriture. Les images peuvent être importées, un navigateur Web miniature est disponible, et les Jamboards peuvent se connecter et communiquer ensemble pour permettre à plusieurs utilisateurs d’esquisser à partir de plusieurs endroits.

Bien entendu, la collaboration est au cœur du Jamboard. Google Hangouts fournit des capacités de chat, et n’importe qui sur iOS et Android peut apporter sa contribution.

Avec les services de cloud de plus en plus importants, et les organisations de toute évidence attirées par des solutions de tableaux blancs numériques qui permettent aux équipes de travailler ensemble, des solutions comme le Jamboard et le Surface Hub de Microsoft deviennent populaires.

Mots-clé : JamboardSurface Hub
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.