Fermer
Apps

Starbucks a désormais son propre assistant vocal remplaçant le serveur

Starbucks vient de mettre son grain de sable dans un marché hautement concurrentiel et saturé, qu’est l’assistant vocal virtuel. La populaire franchise de café a déployé une application mobile semblable à Siri, qui vous permet de faire connaissance avec un serveur virtuel et ainsi passer des commandes en discutant ou en parlant directement à votre téléphone.

En soi, la fonctionnalité fonctionne comme une extension de l’application mobile de paiement, que Starbucks a lancé en 2015. Grâce à celle-ci, assez révolutionnaire à sa sortie, la firme a permis aux clients d’éviter les ennuyeuses files d’attente en commandant avant même d’arriver à la boutique.

Tout comme Google Assistant, Cortana de Microsoft et Siri d’Apple, l’assistant vocal My Starbucks Barista a la capacité de fonctionner à la fois comme un assistant à commande vocale et un chatbot. De plus, dotée d’une intelligence artificielle, l’application a également la possibilité de personnaliser vos commandes en fonction de vos préférences personnelles.

Dur de l’essayer…

« L’expérience Starbucks est conçue sur le lien personnel entre notre serveur et le client, donc tout ce que nous faisons dans notre écosystème numérique doit refléter cette sensibilité », a déclaré le CTO de la firme, Gerri Martin-Flickinger. « Notre équipe vise à faire en sorte que la commande vocale au sein de notre application soit vraiment personnelle ».

Malheureusement, l’assistant ne sera pas facilement accessible, et est actuellement en bêta test sur iOS, et plus tard pour Android. Pour le moment, la marque a ouvert My Starbucks Barista uniquement à un groupe de 1 000 clients sélectionnés aux États-Unis. Un déploiement progressif est prévu durant l’été 2017.

Outre cette application, la franchise publie également un « Alexa Skill » dédié à la plateforme d’Amazon, qui facilitera les commandes pour les clients qui ont un dispositif alimenté par Alexa.

Mots-clé : AIIAMy Starbucks BaristaStarbucks
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.