75% des développeurs utilisent HTML5

Un récent sondage d’Evans Data a montré que les trois quarts des développeurs interrogés ont déclaré qu’ils utilisent ou prévoient d’utiliser HTML5 pour le développement d’applications. En doutiez-vous ? Les développeurs se ruent sur ​​le langage HTML5.

En effet, l’enquête, réalisée par Evans Data (Global Development Survey), indique que la norme HTML5 est toujours un travail en cours pour laquelle les développeurs sont déjà engagés. L’enquête menée sur plus de 1200 développeurs dans le monde en Novembre et Décembre 2011 a montré que l’utilisation actuelle d’HTML5 est de 43% en Amérique du Nord, 39% en Europe, Moyen-Orient et Afrique (EMEA), et plus de 58% dans la région Pacifique d’Asie (APAC).

75% des développeurs utilisent HTML5

« Il n’y a aucune question à propos de l’adoption d’HTML5 c’est déjà le standard de facto », a déclaré Janel Garvin, PDG d’Evans Data, dans un communiqué. Il est vrai qu’adopter l’HTML5 est une très bonne idée pour les applications mobiles et ainsi rendre une application multi-plateformes. C’est la direction que prend de nombreuses entreprises, et qui a fait qu’il est extrêmement attractif pour les développeurs partout dans le monde. Ainsi, même si HTML5 est séduisant, il est compréhensible que beaucoup l’adopte.

De plus, notons que Janel indique que les programmeurs asiatiques sont généralement plus prompts à adopter de nouvelles technologies, tandis que les européens restent à la traine

L’enquête montre également que les développeurs sont plus susceptibles d’utiliser un éditeur de code spécifiquement dédié à HTML5 dans la région APAC et EMEA, tandis que les Nord-Américains préfèrent utiliser l’éditeur dans leur environnement de développement intégré (IDE).

Interrogé sur l’importance du cycle de développement, HTML5 est devenu primordial et occupe désormais la première place du podium devant Flash ou Silverlight.
En effet, HTML5 a rapidement gagné la confiance de nombreux développeurs et vendeurs offrant un soutien pour ce langage dans leurs produits de base. Par exemple, Microsoft a adopté l’HTML5 dans les dernières versions de son navigateur Internet Explorer, ainsi que dans son système d’exploitation, Windows 8. Adobe, en Novembre dernier, a annoncé un changement de stratégie en arrêtant le développement de Flash pour les navigateurs mobiles. Dans une brève explication sur ce changement de direction, Adobe a noté la popularité d’HTML5.

Dans un message sur le blog d’Adobe le 9 novembre dernier, Danny Winokur, vice-président et directeur général de développement interactif chez Adobe, a déclaré :

However, HTML5 is now universally supported on major mobile devices, in some cases exclusively. This makes HTML5 the best solution for creating and deploying content in the browser across mobile platforms. We are excited about this, and will continue our work with key players in the HTML community, including Google, Apple, Microsoft and RIM, to drive HTML5 innovation they can use to advance their mobile browsers.

La série d’enquête par Evans Data sur le développement est réalisée dans le monde entier deux fois par an. L’enquête actuelle comprend des sections sur l’utilisation des plates-formes, le développement agile, les systèmes embarqués, le développement sur le cloud, le développement mobile, etc…

Pensez-vous que les développeurs prennent un risque à déployer une plateforme de développement qui n’est pas encore finalisée ? N’allons-nous pas avoir un problème sur l’interopérabilité des médias qui embarquent la technologie ? Venez réagir…