Facebook et eBay introduisent une plateforme de commerce

La plate-forme de commerce eBay va adopter Facebook, et ce à fin de créer de nouvelles expériences de shopping social pour des centaines de millions de consommateurs, selon un rapport de CNET.

En effet, eBay va intégrer les nouvelles fonctionnalités offertes par l’Open Graph 2.0 de Facebook dans ses systèmes de commerce mondiaux. X.commerce sera le nom de cette nouvelle plate-forme de développement d’applications destinée aux cyber-marchands. Celle-ci inclura eBay, PayPal et Magento. C’était un réel manque sur une plateforme de commerce. Désormais, nous aurons des liens entre l’eBay Marketplace, les services de PayPal et les réseaux sociaux, et ce notamment sur smartphone.

Facebook et eBay introduisent une plateforme de commerce

« Facebook est maintenant lié à l’écosystème du plus grand commerce », indique Matthieu Mengerink, vice-président et directeur général de X.commerce, sur CNET.

eBay dispose aujourd’hui de plus de 850 000 développeurs et plus de 60 milliards de dollars sont négociés sur eBay chaque année. Le marché de eBay représente aujourd’hui 25 millions de vendeurs et plus de 97 millions d’utilisateurs actifs dans le monde. « Nous sommes à un point d’inflexion », déclare le PDG d’eBay, John Donahoe, selon TechCrunch. « Nous allons voir plus de changements dans la façon dont les consommateurs font des achats dans les trois prochaines années, que nous avons vu dans les 15 dernières années ».

Même Facebook est en croissance et en constante évolution et nécessite des solutions d’entreprise comme eBay pour gérer le partage de contenu pour ses 750 millions d’utilisateurs, notamment avec tout ce que le partage à cette échelle implique dans les transactions commerciales…

Désormais la communauté de développeurs d’eBay possède des bases pour fournir des applications de commerce social sur Facebook, qui vont permettre aux utilisateurs de faire plus que simplement « aimer » les produits. En effet, dans un avenir très proche, ils seront en mesure d’« acheter », « posséder », « vouloir », « recommander » ou « examiner » des produits et de les partager avec leur famille et leurs amis, selon Reuters.

Une fois la connexion effectuée sur le réseau social, vous serez alors à même d’utiliser un identifiant unique pour vous connecter à l’ensemble des sites qui auront implémenté ce protocole, sans nécessité de vous authentifier à votre compte PayPal pour finaliser votre transaction…

L’inscription et l’accès à X.Commerce sont gratuits, en revanche vous serez facturé en fonction des services auxquels vous faites appel.

Qu’en pensez-vous ? Est-ce une victoire pour les développeurs, les consommateurs, eBay, ou Facebook ? Ou bien tout le monde y trouve son compte ?