HTML5 ou HTML ? La question se pose !

Je voudrais revenir sur deux annonces, datant de moins d’une semaine, concernant l’HTML5. En effet, deux communiqués, d’une part par le W3C et d’autre part par le WHATWG, ont eu un véritable buzz médiatique dans le monde du développement Web. Nous allons voir dans la suite de ce billet les grandes lignes.

Logo HTML5

Le W3C a publié un nouveau logo pour HTML5 en véritable fanfare :

It stands strong and true, resilient and universal as the markup you write. It shines as bright and as bold as the forward-thinking, dedicated web developers you are. It’s the standard’s standard, a pennant for progress. And it certainly doesn’t use tables for layout.

HTML5 ou HTML ? La question se pose ! - Logo HTML5

Visuellement cela ressemble à une admirable initiative de la part du World Wide Web Consortium, mais il suffit de jeter un simple coup d’œil sur la FAQ pour comprendre pourquoi ce logo a tant de divergences au sein des personnes :

The logo is a general-purpose visual identity for a broad set of open web technologies, including HTML5, CSS, SVG, WOFF, and others.

Le problème est que HTML5 ne doit pas être utilisé comme un terme générique pour un groupe de technologies associées. En effet, HTML5 est uniquement un langage de balisage. Jeremy Keith résume les raisons de ce détournement de sens :

What we have here is a deliberate attempt to further blur the lines between separate technologies that have already become intertwingled in media reports.

Don’t get me wrong; I don’t mind if marketers and journalists use HTML5 to mean everything under the sun, but I expect working web developers to be able to keep specs separate in their mind. If Apple or Google were pushing this kind of fuzziness, I wouldn’t mind …but this is coming straight from the horse’s mouth (or, in this case, straight from the horse’s ass).

Le logo a été conçu par l’agence de design Ocupop, et il est distribué sous licence Creative Commons Attribution 3.0, une licence permissive qui vous permet de modifier et utiliser l’œuvre autant que vous le souhaitez. Le logo a été mis à disposition sur des autocollants et des t-shirts, et il y a déjà une galerie faisant la promotion des exemples de l’utilisation du logo.

HTML5 ou HTML ? La question se pose ! - Logo HTML5

À l’appui de la définition, le directeur d’Ocupop Creative, Michael Nieling, a déclaré que qu’HTML5 a besoin d’un visuelle uniforme, un vocabulaire normalisé pour servir de cadre pour des conversations, des présentations et des explications.

Il existe également un ensemble d’icônes correspondant aux fonctionnalités HTML5 utilisées par votre site ou application web. Ces icônes peuvent être combinées au logo grâce au générateur de badges HTML5 officiel afin d’obtenir ce genre de badge pour votre site :

HTML5 ou HTML ? La question se pose ! - Badges HTML5

Ce logo est une marque réelle de non-sens par le W3C. Plutôt que de faciliter tranquillement l’adoption et la standardisation des technologies Web pour une plus large diffusion, le W3C essaie d’évangéliser et d’influencer l’écosystème du Web.

Remplaçons HTML5 par HTML

Le W3C a pris une autre voie que celle de l’innovation Web quand il s’est mis à spécifier XHTML, et il a fallu une forte mobilisation et une fermeté du Web Hypertext Application Technology Working Group pour obtenir le retour sur l’agenda du W3C de l’HTML5.
Le WHATWG a toujours été plus sensible à ce que les fournisseurs de navigateurs et les développeurs Web exigent en choisissant des solutions de facilité et bricolant des solutions de fortunes pour parer au plus pressé. On dirait que l’annonce du W3C pourrait bien avoir été le catalyseur pour un autre changement dans leur approche.

Alors que le W3C font de jolies images, WHATWG a annoncé :

  • 1 – The HTML specification will henceforth just be known as “HTML”, with the URL http://whatwg.org/html. (We will also continue to maintain the Web Applications 1.0 specification that contains HTML and a number of related APIs like Web Storage, Web Workers, and Server-Sent Events.)
  • 2 – The WHATWG HTML spec can now be considered a “living standard”. It’s more mature than any version of the HTML specification to date, so it made no sense for us to keep referring to it as merely a draft. We will no longer be following the “snapshot” model of spec development, with the occasional “call for comments”, “call for implementations”, and so forth

Cela signifie que le numéro de version d’HTML sera supprimé : HTML5 va maintenant être simplement dénommé HTML. Également dès maintenant, le WHATWG envisage que leur spécification devienne une norme – il changera, mûrira et évoluera au fil du temps, mais il est officiellement la nouvelle version HTML et est prêt pour être en production.

Il s’agit d’un changement important et qui a beaucoup de sens : les fournisseurs de navigateurs et les développeurs web ont déjà implémenté et utilisé le nouveau standard depuis un certain temps.

Qu’en pensez-vous ?

Cet article n’a pas l’intention d’offrir trop d’avis sur ces questions, comme il est encore tôt. Je vous encourage à offrir vos commentaires sur le logo, son objectif déclaré et les développements sur le terme « HTML5″ annoncé sur le blog WHATWG. La semaine écoulée a été certainement une semaine importante dans le développement Web, c’est ainsi que votre avis m’importe.

5 commentaires pour “HTML5 ou HTML ? La question se pose !”

  1. al.jes dit :

    Le W3C a pris une autre voie que celle de l’innovation Web quand il s’est mis à spécifier XHTML, et il a fallu une forte mobilisation et une fermeté du Web Hypertext Application Technology Working Group pour obtenir le retour sur l’agenda du W3C de l’HTML5.

    OMG ! Que ne faut-il lire !
    Déjà, compare les specs xHTML 2.0 et HTML 5, et du découvrira bien vite que le W3C avait réalisé un langage nettement plus avancé et que HTML 5 est un retour en arrière.
    xHTML 2.0 était un dialecte XML et donc pouvait parfaitement fonctionner avec d’autres dialectes XML comme SVG (images vectorielles programmables à la volée), XForms (des formulaires nettement plus avancés que ceux d’HTML 5, par exemple), etc. Il consistait aussi en un énorme pas en avant en terme de sémantique (notamment avec l’attribut role) et d’hypertexte (href utilisable dans tout élément, une avancée extraordinaire)…

    Ensuite, le HTML 5 n’a pu être adopté que parce que les éditeurs de navigateurs ont refusé d’implémenter xHTML 2 et ont fait un énorme travail de lobbying et de sappage au profit du HTML 5, créé par eux (regardez un peu qui contribue au WHAT Working Group…).
    Tout le monde a parlé du doctype « simplifié ». Sauf que ce nouveau doctype ne fait ni référence à une DTD, ni à un XMLShema. Donc il n’y a aucun document de référence qui dit aux navigateurs comment ils doivent implémenter leur HTML 5, c’est au navigateur d’implémenter comme il veut. Bref, on retourne à la situation d’il y a 10 ans : les navigateurs sont libres d’implémenter ce qu’ils veulent, et donc de créer leurs nouvelles balises. Faut-il rappeler la difficulté que consistait, à l’époque, de développer un site lisible correctement sur tout les navigateurs ? Avec la rigueur de xHTML, on pouvait parfaitement envoyer chier les navigateurs qui ne respectaient pas les standards : il ne faisait pas son boulot correctement. Maintenant, avec ce formidable retour en arrière, on a simplement supprimé ce qui faisait le standard !

    Et on peut aussi parler du choix du WHAT Working Group de revenir en arrière sur la séparation entre contenu et présentation… juste répugnant ! C’était tellement plus simple pour les développeurs et une telle avancée en terme d’accessibilité ! Pourquoi revenir dessus ?

    On a également mis en avance la sémantique, ou les nouveaux formulaires… Mais ça n’est rien comparé au travail fait sur xHTML 2.0, sur XForms…
    Quant aux balises video ou audio, il aurait été mieux d’améliorer le fonctionnement de la balise object (qui d’ailleurs a servi de modèle pour ces deux nouveaux éléments… c’est peut-être parce qu’object est pas si mauvais que ça…)

    Et pour finir sur ce point, parlons de cette fameuse rétrocompatibilité dont il a tant été question. Au risque d’en décevoir certains, mais ça n’est pas à la spécification d’être rétrocompatible, mais à l’agent utilisateur de l’être, en implémentant plusieurs specs.

    Bref, le W3C n’avait pas pris une autre voie que l’innovation, c’est le WHATWG qui l’a obligé à faire un retour en arrière, et ce que tu as dit me paraît particulièrement choquant.

    Enfin… Pour répondre à ta question, je vois en l’annonce du W3C une dernière tentative (certes particulièrement maladroite mais) désespérée pour montrer qu’il y a d’autres choses que le langage HTML 5, comme SVG, XMLHttpRequest, CSS ou encore WebGL…
    Quant à celle du WHATWG, c’est la suite logique de leur travaille de sape du W3C et des standards du web.

  2. dhoko dit :

    Parler d’HTML ok mais, bon ne pas dire si c’est du 4 ou du 5 est un peu con étant donné le gouffre qui les sépare. Au lieu de faire ce genre d’annonce ferait mieux de prendre des positions pour ce qu’ils appellent des « standards » genre dire c’est ça et puis c’est tout.

    Après on a un beau logo (ou le contraire) donc à quoi bon avoir du SuperHTML5 pour le renommer HTML, on se mord la queue.

    Ici on a plus l’impression d’avoir une rolling release. Ok le standard est le HTML donc sous ce nom on fait ce qu’on veut, résultat qui l’a dans le cul… le WebDev qui ne peut pas utiliser cette API car ce navigateur ne l’utilise pas etc… bref ça fou plus de bordel qu’autre chose de dire que le HTML est « a living Standard ». Je ne pense pas que ce soit une bonne solution, le doctype n’est pas en soi un gros problème je pense. Le problème c’est les navigateurs qui n’en font qu’a leurs tête.

    Le problème est encore une fois que l’entité chargé de faire les standards n’a pas de balls.

    Je citerais Microsoft qui a le culot de dire qu’il n’implémente que les technologies matures du HTML5 à savoir Canvas (moi je rigole beaucoup).

    Cela dit je ne sais plus pourquoi mais, j’avais lu un truc qui me faisais dire que c’était une bonne idée.

    @al.jes: rôle=… on peut en mettre dans le HTML5 de même que data, le HTML5 est sacrément riche pour y mettre de l’information

  3. Yohann Poiron dit :

    Merci pour vos réponses.

    @al.jes : Tu sais travaillant dans l’interopérabilité quotidiennement je suis très attaché aux standards et spécifications.
    Pour t’expliquer ce que j’ai voulu dire je vais faire très court. Pour moi, et cela n’engage que moi, le XML n’est fait pour décrire les parties visuelles d’un site mais seulement le contenu (remplaçant l’accès aux bases de données par exemple). Après il est vrai que la sémantique dans les balises est appréciée mais il est tout à fait possible de continuer en ce sens même avec HTML5. Après je te l’accorde que ma phrase est quelque peut maladroite dans le sens où j’ai mis l’innovation du Web. J’aurais plutôt dû mettre : l’innovation de la partie présentation du Web.

    @dhoko : Il est vrai que si l’implémentation du standard par les navigateurs pouvaient être bridée ce serait top !

  4. al.jes dit :

    Ouf, tu m’avais fait peur ;-) Si c’est ça t’es pardonné…
    Par contre, si de nombreux dialectes XML se focalisent sur le contenu, les données, etc, certains autres s’intéressent à la présentation… Ensuite j’en ai essayé aucun, donc je n’ai pas grand chose à dire là dessus ;-)

+ Trackbacks ...

  1. [...] Il y a deux semaines alors que certaines rumeurs affirmaient qu’un iPhone 4 blanc pouvait être finalement dévoilé sur le site Web d’Apple, il semble que la véritable raison pour laquelle le site a été fermé a été est subtile, avec une refonte du site Web en HTML5. [...]

Laissez un commentaire

Commentaires en lien dofollow à partir de 2e commentaire, profitez-en !

XHTML: Vous pouvez utiliser ces balises et attributs: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>