Kim Dotcom donne des détails sur Mega, le successeur de Megaupload

Durant les derniers mois, Kim Dotcom a été taquin concernant le probable retour de Megaupload. Cependant, il semble que Megaupload ne sera pas vraiment de retour, du moins sous la forme que l’on connait. Au lieu de cela, Dotcom publiera Mega, un nouveau service qui pourrait bien secouer l’industrie du partage de fichiers.

S’adressant à Wired, Dotcom a révélé que Mega sera un retour à Megaupload, tout en étant complètement nouveau. Ce sera un service de stockage de fichiers comme on pouvait le connaître et l’aimer avec Megaupload, mais il disposera d’un certain nombre de protections concernant la confidentialité qui font qu’il sera totalement anonyme.

Alors, comment Dotcom va t-il faire ? Il précise que le nouveau service Mega va utiliser un algorithme avancé d’encryptage. En bref, le fichier sera crypté après avoir été envoyé pour que personne ne puisse voir de qui il provient. L’uploader disposera donc d’une clé unique qui va décrypter le fichier dès qu’il aura besoin d’y accéder.

Le nouveau système est idéal pour la confidentialité des données, mais il protège également Mega de ce qui a pu faire tomber Megaupload par le passé. Les utilisateurs seront les seuls à avoir les clés de décryptage et ils seront donc les seuls à contrôler les données. Mega n’aura aucune information sur l’identité des personnes utilisant leur service ou encore sur ce qui est stocké sur leurs services. En vertu des dispositions d’exonération de la DMCA, c’est totalement sûr !

Plus intéressant encore, Mega ne pourra pas être mis à mal par les autorités d’un seul pays. Dotcom indique que Mega sera hébergé sur des serveurs partout dans le monde. Si un serveur tombe en panne, les autres seront là pour prendre le relais. Tout comme l’initiative de The Pirate Cloud, le nouveau The Pirate Bay, il sera difficile de mettre à mal Mega…

Tout cela ne signifie pas que Dotcom fait cela pour se venger d’Hollywood. Il a déclaré à Wired qu’il est prêt à travailler avec eux pour aider à éliminer les contenus étant soumis à des problèmes de copyright sur leurs serveurs. Si un studio trouve un contenu qui lui appartient avec une clé de cryptage, il pourra envoyer une notification à Mega pour supprimer ce dernier. Ils vont également offrir l’accès à Mega aux studios afin de supprimer le contenu tant que ces derniers signent un accord en précisant qu’ils ne poursuivront pas les utilisateurs de Mega.

Mega promet d’être très intéressant. La combinaison d’un anonymat complet et la reddition de comptes utilisateur pourraient rendre le service d’hébergement comme très intéressant. Les gens vont évidemment utiliser le service pour pirater du contenu, mais le contenu pourrait être rapidement supprimé. Ainsi, cela permettrait peut-être aux internautes d’être plus conscients de leurs actions….

Quant à Kim Dotcom, il est ravi d’être sur la couverture du magazine Wired ce mois-ci :

Que pensez-vous de Mega ?