Safari ressemble de plus en plus à Chrome, Google devrait s’inquiéter ?

Le navigateur Google Chrome a beaucoup à offrir par rapport à ses concurrents, mais la chose la plus importante qui selon moi a toujours été de pouvoir simplement entrer une requête de recherche dans la barre d’adresse pour rechercher sur Google. Depuis la première implémentation sur Chrome, c’est vraiment compliqué de l’utiliser sur d’autres navigateurs.

Pendant longtemps, Chrome était le seul navigateur à offrir cette fonctionnalité, même si certains concurrents ont finalement rattrapé leur retard. Par exemple, Firefox a récemment commencé à offrir des fonctionnalités similaires. IE et Opera ont également publié des versions qui effectuent des recherches à partir de la barre d’adresse.

Apple a annoncé lors de sa Worldwide Developers Conference le mois dernier, que Safari, son navigateur Web, possède désormais une telle fonctionnalité. Apple a nommé cela « SmartSearch », qui selon le site Web d’Apple, est « un champ de recherche unifié, pour aller partout ». Ainsi, il n’y a désormais plus qu’un seul champ de recherche, utilisable pour les termes de recherche comme pour les adresses web.

Lorsque vous entrez une adresse web, Safari l’affiche instantanément en complétant même l’adresse URL. Safari trouve ce que vous cherchez de façon encore plus rapide et plus intelligente. À mesure que vous remplissez le champ de recherche, Safari anticipe votre saisie et vous suggère le meilleur résultat, celui qui se rapproche le plus de ce que vous recherchez. Pour trouver la page recherchée encore plus rapidement, Safari explore les pages figurant dans vos signets et dans votre historique.

Safari ressemble de plus en plus à Chrome, Google devrait s'inquiéter ?

Ce n’est pas tout à fait Google Instant, que Chrome possède, mais c’est un pas dans la bonne direction…

Apple en a profité pour en faire profiter également les utilisateurs du navigateur Safari sur leurs appareils iOS ! Il est donc possible qu’une telle caractéristique puisse influencer certains utilisateurs, et ainsi les éloigner de Chrome ou encore d’autres navigateurs. Mais, quand on sait que Google a lancé son navigateur Chrome sur iOS le mois dernier, il est évident que le match est engagé !

Fait intéressant, selon certaines rumeurs il se pourrait qu’Apple ait terminé le développement de Safari pour Windows, et qui certainement ne viendrait pas jouer des coudes dans la bataille des navigateurs sur l’OS. Je vous propose de lire l’article de TechCrunch sur la question :

What seems to be completely gone from Apple’s site now, though, is any mention of the Windows version of Safari. Indeed, it looks like Apple has removed all download links for Safari from its site for the time being. This could be due to the fact that Apple is currently highlighting Safari’s new features in Mountain Lion (which pre-installs Safari 6), or because Apple has indeed ended development of Safari for Windows. Windows users can still download the old version from Apple, but the link is hidden on the company’s support page.

Alors que la dernière version de l’OS d’Apple, Mountain Lion, est sorti la semaine dernière, celle-ci est venue avec la dernière version de Safari. La mise à jour de Safari est également mis à la disposition des utilisateurs sur OS X Lion.

Les autres nouvelles fonctionnalités qu’inclut Safari sont les suivantes, comme décrit sur le site d’Apple :

Vue Onglets. Un point de vue inédit

La vue Onglets vous offre une vue d’ensemble de votre navigation. Il suffit d’écarter les doigts pour afficher tous vos onglets ouverts. Balayez vers la gauche ou la droite pour passer d’un onglet à l’autre. Et touchez un onglet pour accéder directement au site web. Grâce au Multi-Touch, parcourir la vue en onglets est probablement la façon la plus agréable et la plus naturelle de naviguer sur le Web.

Onglets iCloud. Retrouvez le web là où vous l’aviez laissé

Grâce aux onglets iCloud, retrouvez dans Safari sur votre iPad, iPhone ou iPod touch les derniers sites web que vous avez consultés sur votre Mac. Vous pouvez ainsi passer d’un appareil à l’autre sans ressaisir les pages web que vous étiez en train de lire. Et tout cela se fait sans aucune synchronisation. Il suffit de cliquer sur le bouton Onglets iCloud dans la barre d’outils Safari pour afficher toutes les pages web que vous avez consultées sur l’ensemble de vos appareils. Pour garantir la confidentialité, les URL sont chiffrées. Si vous ne souhaitez pas que les pages web que vous avez consultées sur votre Mac apparaissent sur vos autres appareils, vous pouvez activer la navigation privée1.

Partage intégré. Tout le monde est dans la boucle

Désormais, partagez instantanément toutes vos découvertes sur le Web — sans quitter Safari. Cliquez tout simplement sur le bouton Partager puis choisissez la méthode d’envoi. Partagez les pages web avec Mail ou Messages. Publiez-les sur Facebook2. Tweetez des liens. Et ajoutez même commentaires et lieux. Il suffit de vous identifier une fois pour toutes sur Facebook et Twitter pour que Safari soit paré. Si vous souhaitez envoyer une page web via Mail, Safari vous propose quatre options. L’envoyer au format Lecteur afin que le texte apparaisse dans une mise en forme épurée, sans le moindre contenu parasite. Envoyer la totalité de la page web dans votre message. Envoyer la page web sous forme d’une pièce jointe PDF. Ou envoyer simplement le lien.

Des performances améliorées

Avec les performances JavaScript améliorées de Safari, les pages web se chargent plus rapidement. Le moteur JavaScript Nitro exploite tous les cœurs du processeur de votre Mac et limite ralentissements et à-coups durant votre navigation. Safari adopte également une nouvelle approche CSS adaptative qui accélère le rendu. Et grâce à l’accélération matérielle améliorée, l’affichage 2D du texte et des graphiques est plus rapide, le défilement est plus fluide, même lorsque votre Mac traite le nouveau contenu d’une page web.

Fonctionnalités pour développeurs

Développez la prochaine génération d’apps web interactives. Safari prend en charge ECMA 262 version 5.1, dernière version du langage JavaScript. Grâce aux filtres CSS, les développeurs peuvent créer des effets de filtre et de pixels avancés tels que les flous et les dégradés, moduler la luminosité, ajuster les teintes, inverser les couleurs ou convertir des éléments en sépia ou en niveaux de gris. L’API Web Audio leur permet de créer et de personnaliser des effets audio dans des applications web interactives qui intègrent des contenus multimédias. Et Safari prend en charge la synchronisation de contenus HTML5 pour les pages web qui coordonnent avec précision plusieurs éléments multimédias et texte tels que les légendes, sous-titres, descriptions et chapitres. Grâce aux notifications de sites web, les développeurs peuvent informer les utilisateurs des mises à jour de leurs sites.

Quel est votre avis sur la question ? Google doit-il s’inquiéter de l’arrivée en puissance de Safari ?

  • tyu

    Google pourrait s’inquiéter si Safari était un navigateur important comme Chrome FF ou IE…

  • dentpourdent

    Google peut attaquer Apple en justice pour copiage de navigateur! Oeil pour oeil

    • http://www.blog-nouvelles-technologies.fr Yohann Poiron

      excellent !

  • Healios

    ça fait bien longtemps que Safari pour Windows existe, mais pour l’instant il était bien en deçà de ce que propose chrome.

  • NiKo

    Opéra permettait déjà de rechercher directement depuis la barre d’adresse bien avant la sortie de Chrome

  • Mwarf

    IE n’est important que parce qu’il est implanté dans pratiquement tout les pc pré-montés, et que la plupart des personnes ne savent même pas qu’il existe de meilleurs alternatives. Si toutes les voitures avaient un volant carré la plupart des personnes n’en changeraient pas pour un volant rond pourtant plus pratique, car le volant carré est ancré dans les habitudes.

    Sinon, je ne pense pas que Safari fasse de l’ombre à chrome, pour moi ses avantages sont son ergonomie, sa rapidité et son système de compte qui permet de récupérer tout son ptit chrome de chez soi n’importe où. même si bien sur en contre-partie on est obligé au final de perdre un peu d’intimité.

  • OperaUser

    Opera permet depuis au moins 5 ans que je l’utilise de faire une recherche par la barre d’adresse. Et de meilleurs manière que Chrome puisque il est possible de préfixé la recherche par un mot clés (usuellement une lettre) pour faire une recherche par un site spécifique. par exemple tapé :
    « y foo » recherche foo dans yahoo,
    « w bar » recherche bar dans wikipedia

    toute cela étant bien sure configurable. Il est même possible d’ajouté une recherche par un simple clic droit sur un champs de recherche d’un site quelconque.

  • Pingback: Safari ressemble de plus en plus à Chrome, Google devrait s’inquiéter ? | Le blog des nouvelles technologies : Web, Technologies, Développement, Interopérabilité « L'info 'Autrement' cftc hus