Friends of Wikileaks, le réseau social est lancé

Un nouveau réseau social vient d’être dévoilé, et sa mission est de soutenir Wikileaks. Le site Friends of Wikileaks (FoWL) ne connecte pas ses membres avec des amis, mais mettra en contact des individus « semblables ». L’objectif et la mission du site est de connecter les gens qui soutiennent Wikileaks.

Voici ce que l’on peut relever du site Web :

Friends of WikiLeaks is a network of people from across the globe who defend WikiLeaks, its people, its alleged sources and its mission. We publicly and privately promote WikiLeaks and individuals and organisations aligned with the mission of WikiLeaks. This site will help you to join with people like you in your area and across the world. You will make new friends and new allies, care for treasured values and fight in common cause.

Le site est actuellement en version bêta, et les utilisateurs peuvent s’inscrire pour faire partie du réseau. Une fois que le réseau sera développé et aura accueilli une quantité assez conséquente d’inscrits, tous les membres se verront dotés de six « candidate friends » de leur région géographique et de six autres « candidate friends » du monde entier qui discutent la même langue.
Les membres auront toujours seulement 12 amis dans leur réseau, et les membres inactifs peuvent être « mis à la porte » d’un groupe. Grâce à ces connexions, FoWL espère créer un réseau tentaculaire, actif, et ce dans le monde des partisans de Wikileaks. Le site a créé une vidéo pour illustrer le concept :

Friends of Wikileaks, le réseau social est lancé

Friends of Wikileaks n’est pas une filiale de Wikileaks et ne traite pas de la diffusion d’informations sensibles. Le réseau vise simplement à réunir des groupes disparates ou des individus qui partagent les valeurs de Wikileaks comme étant de l’information ouverte. Comment les membres de FoWL supporteront Wikileaks est laissé en suspens.

Un vaste réseau de partisans de Wikileaks pourrait être très efficace dans l’organisation des actions, et si le réseau social recueille un grand nombre de membres, il devrait fournir une déclaration puissante de l’approbation de Wikileaks. Toutefois, cela pourrait se faire au détriment de l’anonymat qui permet souvent à Wikileaks de prospérer…