Windows 10 : le noyau passe de la version 6.4 à la version 10

Si le fait de sauter la version 9 pour son système d’exploitation de bureau n’était pas suffisant pour prouver que Microsoft est exceptionnellement optimiste sur les perspectives d’évolution de la plateforme, le numéro de code sous-jacent devrait éclaircir une fois pour toutes les intentions du géant de la technologie. La firme de Redmond voit encore en Windows 10 une refonte plus que radicale pour son système d’exploitation.

Actuellement, le noyau de Windows 10 Technical Preview est connu pour être la version 6.4. Plus précisément, 6.4.9879 pour la dernière mise à jour poussée aux bêta-testeurs. Mais, la pré-version suivante devrait être désignée comme la version 10.0.

En tant que tél., si ce passage à la version 10 est officialisé, il s’agira d’une décision unique pour la première fois en deux décennies. Dans les premiers jours du système d’exploitation de bureau, les développeurs ont identifié le code Windows 3 comme la version 3.0. Mais, avec une stratégie de marketing erratique et la politique de mise à jour mineure ont changé les habitudes de la firme, et nous avons vu Windows 7 être identifié à la version 6.1 à des fins de compatibilité avec divers programmes.

Windows 10 : le noyau passe de la version 6.4 à la version 10

La confusion a grandi, et l’écart entre les deux chiffres n’a fait que grimper, notamment lorsque Microsoft a déployé Windows 8, avec un noyau à la version 6.2, et pour Windows 8.1, connu en version 6.3. Cependant, cet écart semble être remis à plat, au moins d’un point de vue symbolique.

Quelles seront les conséquences pour ceux qui travaillent sur ​​l’application de bureau, et de la compatibilité Web ? Selon les propres mots de Microsoft, « si vous avez du code qui dépend du numéro de version, nous vous conseillons de la mettre à jour pour prendre en compte la nouvelle valeur ». En termes simples, vous aurez simplement besoin d’ajouter des exceptions pour les valeurs de la chaîne UA pour Windows NT code 10.0. Je sais que c’est simplifié au maximum, mais c’est l’idée.

Pendant ce temps, les utilisateurs lambdas ayant peu ou pas de connaissances dans la création d’applications doivent juste prendre cela comme une autre déclaration audacieuse des objectifs audacieux de la firme de Redmond concernant Windows 10. Espérons que la firme arrive à faire ce qu’elle a en tête, et écouter les rétroactions des consommateurs. Tout le reste n’est que du battage publicitaire.