Google lance Starter Kit pour un Web plus cohérent

Il y a quelques jours de cela, Google a lancé Web Starter Kit, un package complet qui se compose de nombreux templates et outils dont les développeurs ont besoin pour créer des sites qui fonctionnent sur ​​n’importe quel appareil et n’importe quel écran.

Les utilisateurs naviguant sur la toile aujourd’hui n’ont pas qu’un seul périphérique. Bien qu’ils préfèrent disposer d’un clavier physique pour leur PC, ils veulent et ont aussi des écrans tactiles sur mobile. Ces jours-ci, il n’y a pas deux tailles d’écran qui soient semblables. En revanche, les utilisateurs s’attendent à ce que le même site puisse avoir un rendu différemment selon le dispositif par lequel il est accessible.

Étant donné que ces caractéristiques ne viennent pas automatiquement lorsqu’un nouveau site Web est en ligne, les développeurs doivent s’y plonger, encore et encore. C’est ce qu’on appelle les « boilerplates », qui sont d’essentielles portions de code qui doivent être insérées manuellement avant toute création d’un site Web.

Le Web Starter Kit de Google offre beaucoup de boilerplates comme contenu téléchargeable, afin que les développeurs puissent accélérer leurs projets et développer un site « parfait ». Dans son introduction pour ce kit, Google divise le processus en trois fonctionnalités : les développeurs peuvent choisir un template, développer le site et le tester.

Google Starter Kit

Le Web Starter Kit s’appuie sur un précédent effort de la part de Google, les Web Fundamentals. Cet effort vise à informer les développeurs sur les meilleures pratiques pour la création de sites accessibles tout en exploitant la technologie la plus moderne possible. Si vous avez suivi les précédentes meilleures pratiques de développement Web, vous trouverez que ces outils s’appuient sur ​​les principes fondamentaux que vous avez déjà adopté.

Le kit est conçu pour non seulement pour créer des sites Web attrayants à travers les dispositifs connectés sur Internet utilisant Google Chrome, mais également pour tous les navigateurs. En effet, il est basé sur les standards du Web fournis par la W3 Coalition permettant de rendre le Web accessible.

Google ne se lance pas son Web Starter Kit dans un marché vide
. Beaucoup de développeurs ont déjà adopté Bootstrap, un framework similaire pour la création de sites multi-plateformes. Cependant, l’ingénieur de Google, Addy Osmani, a mentionné sur ​​Hacker News que Google n’a pas l’intention de rivaliser avec Bootstrap en termes de composants d’interface utilisateur.

Le Web Starter Kit de Google pourrait disposer de nouveaux concepts de design en provenance de Google dans les semaines et mois à venir, y compris l’expansion de ses principes de conception Web polymère annoncé lors de la I/O 2013, ainsi que la conception « Material » apparue avec Android L.

Bootstrap, Foundation et d’autres kits existants sur la toile ont un look très distinctifs. Si vous les avez utilisé, vous pourriez commencer à reconnaître les patterns partout sur le Web. Un peu de concurrence de la part de Google pourrait faire des prochains sites web des « clones ».