close
Objets connectés

Niantic développe un bracelet connecté pour Pokémon Go

Il semble que Niantic, la compagnie derrière Pokémon Go, pourrait bientôt entrer dans le secteur des objets connectés (wearables). Selon 9to5Mac, Niantic développe un bracelet connecté pour ses jeux, et notamment Pokémon Go. Peut-être plus intéressant, est que ce bracelet serait la raison pour laquelle l’application Pokémon Go pour l’Apple Watch ne sera pas libérée avant la fin de l’année, comme cela a été promis par Niantic.

Il est important de noter que les sources de 9to5Mac n’ont pas été vérifiées, suggérant que cette publication pourrait se révéler fausse. En effet, la publication a récemment rapporté que l’application Pokémon Go pour l’Apple Watch a été mise de côté, des nouvelles que Niantic n’a pas tardé à réfuter. Pourtant, le rendu pour le premier wearable, qui sera dédié à Ingress, un autre jeu de Niantic, semble très réel.

Le bracelet ressemble fortement au Nex Band Evolution — un bracelet qui était disponible en précommande sur Kickstarter plus tôt dans l’année. La campagne pour ce bracelet a rapidement été abandonnée, mais ce dernier semble avoir refait surface grâce à un accord de licence avec Niantic.

Peu de différence avec l’app pour l’Apple Watch

Le bracelet connecté de Niantic pour Ingress

Le bracelet connecté lui-même semble être beaucoup plus fonctionnel que le bracelet Pokémon Go qui a été commercialisé peu de temps après le jeu lui-même. Il dispose de 5 écrans tactiles qui offrent des notifications et des icônes, et, selon 9to5mac, va offrir une autonomie jusqu’à 4 jours sur une seule charge. Le bracelet semble également offrir toutes les fonctionnalités que l’application Pokémon Go pour l’Apple Watch va offrir. Donc, il n’y aurait probablement pas de raison pour quelqu’un d’utiliser à la fois l’application pour l’Apple Watch et le nouveau bracelet.

Seul le temps dira ce que Niantic finit par faire !

Tags : Apple WatchNianticPokemon Go
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.