close
Apps

Twitter aurait développé une application de messagerie autonome

Twitter aurait passé (dépensé) plus d’un an à la construction d’une application de messagerie instantanée autonome qui n’a jamais fini par voir le jour. Le produit, qui a fourni une interface unique pour les tweets et les messages instantanés, a été conçu par l’équipe d’ingénierie indienne de Twitter à son bureau de Bangalore.

La société a mis à l’écart l’application quand celle-ci a fermé son centre d’ingénierie dans le pays au mois de septembre, selon des sources proches du dossier évoquant le sujet à BuzzFeed News.

L’application a été conçue comme un outil pour faciliter l’arrivée des nouveaux utilisateurs sur la plate-forme phare de Twitter. Pour cela, l’application permettait aux utilisateurs de souscrire à des groupes basés sur des sujets tels que les nouvelles, la politique et le sport. Les personnes au sein des groupes pourraient discuter entre eux, et souscrire à des comptes supplémentaires, récupérant ainsi les tweets dans la conversation. Ce type de fonctionnalité est déjà disponible dans les canaux de Slack, et a été testé sur la défunte application Rooms de Facebook.

Une restriction d’hommes, une restriction de services

Twitter a développé une application de messagerie autonome, mais l’a abandonné

En ce qui concerne l’Inde, le populaire format de messagerie instantanée de Twitter était un point d’entrée idéal sur le marché. Après avoir été qualifié comme un produit « difficile » tout au long de sa durée de vie, Twitter a estimé que la messagerie était un endroit naturel pour commencer avec son expérience outre-mer. Cependant, l’application n’a pas réussi à passer tous les tests, avec des sondages montrant une rétroaction négative des étudiants dans les collèges du pays.

Le dernier clou dans le cercueil de l’application est venu quand Twitter a abandonné son centre d’ingénierie à Bangalore plus tôt dans l’année. La société a mis à pied les 20 employés du centre dans le cadre de ses grands efforts de réduire les coûts. L’équipe d’ingénierie indienne a également travaillé sur une version de la plate-forme demandant une faible bande passante pour les marchés émergents, baptisée Twitter Lite.

Tags : Twitter
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.