Fermer
Périphériques

Google abandonne officiellement son Chromebook premium, le Pixel 2

Le Chromebook Pixel 2, un modèle haut de gamme lancé par Google l’année dernière pour remplacer le Chromebook Pixel original, est en rupture de stock et abandonné.

L’ordinateur portable de 12,85 pouces n’est plus disponible sur le Google Store outre Atlantique. Et selon VentureBeat, Google a confirmé qu’il n’y aura pas plus de Chromebook Pixel 2 fabriqués, en publiant une déclaration où l’on peut lire : « nous sommes engagés dans le programme Pixel, mais nous n’avons pas de plans pour réapprovisionner le Pixel 2 ».

Bien sûr, les Chromebook ciblent généralement le marché d’entrée de gamme de l’informatique moderne. Néanmoins, ceux qui voulaient une machine haut de gamme exécutant le système d’exploitation de bureau de Google seront sans doute déçus de voir le Pixel 2 disparaître de la boutique du géant de la recherche — cela ne change pas trop pour les résidents français, puisque Google ne commercialisait pas le Chromebook Pixel en France.

Chromebook Pixel (2015)
Chromebook Pixel 2

Le Chromebook Pixel 2 qui est sorti en 2015 a été lancé à un prix moins cher que son prédécesseur (999 dollars), ce qui était un geste bienvenu.

Pixel C

Le seul autre dispositif portant le nom de Pixel est la tablette Pixel C de Google, bien que ce soit une machine très différente. En effet, c’est une tablette Android avec un clavier amovible en option (il existe deux modèles de clavier en fait : le standard, et clavier folio en cuir). La machine est vendue à partir de 499 euros.

Pixel C
Pixel C

Bien sûr, le Pixel a un écran tactile, mais d’autres modèles tels que l’ASUS Chromebook Flip, le Acer Chromebook R11, ou encore le Dell Chromebook 11 disposent également d’un écran tactile en option.

Mots-clé : ChromebookChromebook PixelGooglePixel C
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.