Fermer
Jeux

Les manettes de la Nintendo NX pourraient emprunter quelques trucs de la Wii

Il semble que la future console Nintendo NX pourrait emprunter une ou deux idées de sa célèbre et classique console Wii — en particulier les contrôleurs de mouvement.

Deux sources anonymes évoquant le sujet à Let Play Video Games ont laissé entendre que les manettes de la prochaine console Nintento NX offriront un support de base de détection de mouvement, similaire à la manette de la Wii, ainsi que le retour de force par vibration. Les télécommandes de la Wii pourraient également être utilisées pour jouer à des jeux sur la Nintendo NX, ajoute la source. Mais, cela ne sera pas systématique.

Ainsi, cela signifie que l’on pourrait agiter la manette pour simuler un jeu d’épée, puis obtenir une vibration à travers le dispositif lorsque la lame de quelqu’un rencontre la vôtre.

Encore un peu de patience

Bien que la publication semble émaner d’une personne informée des plans de la firme, il faut évidemment prendre cette information avec des pincettes pour le moment. Une autre rumeur suggère que la manette de la Nintendo NX va avoir un look semblable à un fer à cheval.

La manette de la Nintendo NX serait-elle modulaire ?
La manette de la Nintendo NX serait-elle modulaire ?

 

Ce que nous savons est que la console est réelle, et qu’elle va être disponible à l’achat à partir de mars 2017. Tout le reste est à peu près un mystère à ce jour, bien que Nintendo ait laissé entendre la console pourrait être utilisée à la maison ou en déplacement. Cela suggère qu’il pourrait s’agir d’une console mobile (hybride).

La société japonaise semble déterminée à éviter les erreurs faites avec le lancement de la Wii U, et elle veut s’assurer que les clients savent ce qu’ils obtiennent. Dans quelques mois, tout sera révélé.

Mots-clé : NintendoNintendo NXWii
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.