close
Réseaux sociaux

Facebook Messenger Platform 1.1 offre davantage de fonctionnalités aux développeurs

Facebook Messenger Platform 1.1

La plate-forme Facebook Messenger a absolument décollé, pouvant se vanter de 11 000 bots, seulement trois mois après l’ouverture de leur support. Pour poursuivre sur cette lancée, la société lance une série de nouveaux outils qui devraient aider les développeurs à accroître l’engagement des utilisateurs, et offrir de meilleurs robots.

La mise à jour est nommée Messenger Platform 1.1, et inclut le support de boutons dynamiques pour des réponses rapides de la part des utilisateurs, reliant davantage les comptes des clients et des entreprises, le support pour la vidéo et l’audio, et la possibilité pour les utilisateurs d’offrir des commentaires sur les robots.

Les réponses rapides pourraient faciliter l’engagement avec les robots. Lorsqu’un bot pose une question, la fonctionnalité pourrait afficher aux utilisateurs une série de boutons pour des réponses typiques, de sorte qu’ils ne devront pas réellement taper la réponse. Les développeurs eux-mêmes peuvent gérer les réponses qui apparaissent, leur permettant de faciliter autant que possible la fonctionnalité. Jusqu’à 10 boutons peuvent être ajoutés.

Quick Replies
Quick Replies

Des bots, bots et bots

Un autre ajout à Messenger Platform est la capacité à évaluer les robots et fournir une rétroaction aux développeurs. Les utilisateurs peuvent “noter” par des étoiles les bots, mais contrairement au processus sur le Google Play ou l’App Store, le nombre d’étoiles n’est pas partagé avec le développeur.

Persistent Menu
Persistent Menu

Alors que la vidéo est l’avenir, jusqu’à présent, nous n’avons pas vraiment été en mesure de profiter de la vidéo par les robots. Heureusement, c’est en train de changer. Non seulement la Messenger Platform offrira maintenant un support aux vidéos, mais les GIFs, l’audio et les fichiers seront également supportés.

Il est probable que nous allons continuer à voir des changements comme celui-ci apparaître dans la plate-forme, surtout si on considère que Messenger est aujourd’hui extrêmement populaire. Qui sait, peut-être un jour, nous n’aurons plus besoin d’applications du tout ! Sauf Messenger.

Tags : FacebookFacebook Messenger
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.