Fermer
OS

iOS 10 ne recueille plus de données sur vous, sauf si vous lui demandez

iOS 10

Si vous avez suivi la WWDC 2016, alors vous saurez qu’iOS 10 va recueillir plus de données sur ses utilisateurs pour mieux personnaliser le système d’exploitation mobile. Apple adopte une technique qu’elle qualifie de « vie privée différentielle », où elle va intelligemment recueillir de l’information sans avoir accès à quoi que ce soit de personnel ou sensible.

En évoquant le sujet avec Re/Code, Apple a clarifié un peu plus les choses sur la façon dont cette confidentialité différentielle va fonctionner dans la prochaine version d’iOS. Tout d’abord, elle va demander votre consentement. Ainsi, si vous voulez laisser Apple recueillir des données sur vous de cette façon, alors vous allez devoir l’approuver.

Deuxièmement, il existe quatre types de données qu’Apple recueille pour commencer : les nouveaux mots ajoutés aux dictionnaires locaux, les emojis tapés par les utilisateurs, les liens profonds utilisés à l’intérieur des applications, et les conseils consultés au sein de l’application Notes.

iOS 10
iOS 10

iOS 10 arrive

De plus, un grand nombre d’éléments prédictifs et proactifs d’iOS resteront entièrement sur le dispositif, et rien ne sera transmis aux serveurs d’Apple.

Apple continue de se différencier de Google autant que possible sur la question de la vie privée, comme on peut le remarque avec les assistants personnels comme Siri et Google Now. En effet, il semble que les utilisateurs vont pouvoir choisir quoi partager.

Également attendu dans iOS 10 cet automne, des améliorations pour verrouiller les notifications sur l’écran, un centre de contrôle simplifié, davantage de raccourcis 3D Touch, le support de Siri pour les applications tierces, une meilleure reconnaissance de la photo et une foule d’autres caractéristiques. Si vous le souhaitez, vous pouvez retrouver ma prise en main d’iOS 10 en vidéo :

Mots-clé : AppleiOS 10sécurité
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.