Fermer
Navigateurs Web

Le moteur JavaScript Chakra de Microsoft Edge passe en open source

Lors de la JSConf US Last Call en Floride, Microsoft a annoncé que ChakraCore sera open source. Cela signifie que les composants de base du moteur JavaScript Chakra utilisé dans Microsoft Edge — ainsi que Windows 10 — seront disponibles pour les développeurs afin qu’ils le bricolent comme ils l’entendent.

Le repository ChakraCore devrait arriver sur GitHub au mois de janvier, et Microsoft envisage qu’il soit utilisé pour alimenter l’Internet des Objets (IdO), ainsi que des services de cloud computing. La société affirme qu’elle travaillera avec des partenaires tels qu’AMD, Intel ou encore NodeSource pour aider à développer une communauté autour de son projet Chakra, car il vise à instaurer le progrès dans le « web moderne ».

Alors que le langage JavaScript n’est pas nouveau, et utilisé depuis de nombreuses années, le moteur Chakra a fait son apparition en 2008. Au fil des ans, le JavaScript a évolué, passant d’un outil pour contrôler les animations des sites Web, à un indispensable utilitaire aux applications, aux jeux et au cloud. La même technologie est utilisée pour créer des applications Windows universelles (Universal Apps) pour les périphériques sous Windows 10.

Le moteur JavaScript Chakra de Microsoft Edge passe en open source

Encourager l’innovation

En révélant la décision d’ouvrir le moteur Chakra en open source sur le blog Edge Developer, Gaurav Seth de Microsoft et Adalberto Foresti écrivent : « depuis son introduction en 2008, Chakra a grandi pour être un choix parfait pour le Web, les services de cloud computing et l’Internet des Objets. Avec l’annonce d’aujourd’hui, nous allons aller plus loin en fournissant aux développeurs un moteur JavaScript entièrement open source, entièrement pris en charge, et disponible pour une intégration dans leurs projets, afin qu’ils innovent et contribuent en retour au ChakraCore ».

Microsoft a de grandes attentes pour son ChakraCore, expliquant que « c’est une machine virtuelle JavaScript autonome à part entière, qui peut être incorporée dans des produits dérivés et de puissantes applications, telles que les bases de données NoSQL, les logiciels de productivité, et les moteurs de jeu ».

Pour l’avenir, l’objectif est d’améliorer les performances et d’étendre l’utilisation au-delà du navigateur. Microsoft espère qu’en poussant ChakraCore dans les mains de la communauté open source, cette évolution peut être accélérée.

Mots-clé : ChakraEdgeJavaScriptMicrosoftopen source
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.