Fermer
Web

Adobe est enfin en train de tuer Flash. Si si

Adobe a annoncé vouloir décourager les créateurs de contenu à l’utilisation de Flash, en faveur des nouveaux standards du Web comme HTML5. Bien que Adobe Flash soit une application qui continuera toujours d’exister, elle sera renommée en Animate CC, et sera principalement destinée pour l’animation Web interactive.

“Aujourd’hui, les normes ouvertes comme HTML5 ont mûri, et fournissent un grand nombre de fonctionnalités que Flash couvraient jusqu’ici”, a déclaré Adobe dans sa déclaration. “Pour l’avenir, nous encourageons les créateurs de contenu à utiliser les nouveaux standards du Web, et nous continuerons de mettre l’accent sur la fourniture de meilleurs outils et services pour les concepteurs et les développeurs”, poursuit la firme.

Les nouvelles d’Adobe de vous éloigner de Flash comme un plug-in Web n’est pas vraiment une surprise. Bien que populaire dans les premiers jours de l’Internet, son utilisation a considérablement décliné au fil du temps, y compris avec les smartphones qui n’ont jamais pris en charge cette technologie. YouTube, Firefox ou encore McAfee Labs ont également pointé du doigt à de multiples reprises cette technologie, citant que l’utilisation abusive de la mémoire et les failles de sécurité étaient les grandes préoccupations avec le logiciel.

Adobe est enfin en train de tuer Flash. Si si

Flash is dead !!!

Les designers qui utilisent encore le programme ne vont pas directement être touchés par la décision, puisqu’Adobe envisage toujours de fournir un support. Cela implique de travailler avec Facebook pour détecter les vulnérabilités très tôt, afin que le site social puisse accueillir en toute sécurité les jeux conçus en Flash.

Aussi, alors que le changement de nom prendra effet en 2016, Animate CC est toujours prévu de fonctionner de la même manière que Flash Professional CC, permettant même aux développeurs de rendre le contenu compatible avec les normes du Web afin de rendre le Web plus sûr et plus fiable.

Le Flash ne sera pas réduit en poussière tant que les créateurs du Web auront encore le choix ultime de développer avec cette technologie. Néanmoins, Adobe met de plus en plus de distance, et c’est clairement une bonne chose.

Mots-clé : AdobeFlash
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.