close
Tablettes

Microsoft lance sa Surface Pro 4, plus mince, plus légère et plus rapide

Microsoft vient de lancer la 4e génération de la Surface Pro. Elle a un écran de 12.3 pouces d’une résolution de 2 736 x 1 824 pixels, soit une densité de pixels de 267 ppi. Il est plus grand que l’écran de 12 pouces sur la Surface Pro 3, mais la Surface Pro 4 a la même taille, car son châssis est plus fin.

En parlant de conception, la nouvelle tablette est en fait plus mince et plus légère que le modèle de l’an dernier, mais Microsoft affirme qu’elle est aussi la plus puissante à ce jour. Pour y arriver, la Surface Pro 4 dispose d’un processeur Intel Core Skylake de 6e génération, et prend en charge jusqu’à 16 Go de mémoire vive (RAM) et 1 To de stockage.

Les prix commencent à 899 dollars, les premiers modèles seront expédiés le 26 octobre prochain. Les précommandes sont ouvertes dès aujourd’hui.

Microsoft Surface Pro 4

Qu’est-ce qui la différencie ?

Comme toutes les tablettes Surface, Microsoft positionne la Surface Pro 4 comme une tablette qui peut remplacer un ordinateur portable, et la nouvelle version du clavier Type Cover a désormais des touches rétroéclairées, et un touchpad plus large. Le nouveau Surface Pen a désormais une autonomie d’une année, et il détecte maintenant 1024 niveaux de pression, ce qui lui donne beaucoup plus sens lorsque vous écrivez et dessinez. De plus, il y a une gomme, de sorte que vous pouvez simplement retourner le stylet pour effacer ce que vous avez écrit. Le stylet est disponible en 5 coloris, et les pointes sont interchangeables.

Microsoft Surface Pro 4 : dédiée à la créativité

Le stylet s’attache également sur le côté de la tablette par des aimants, ce qui facilite le rangement du stylo quand il n’est pas utilisé. Oubliez donc la boucle en tissu.

Concrètement, en quoi la nouvelle tablette est plus compacte ? Elle a une épaisseur de 8.4 mm, contre 9.1 mm pour la Surface Pro 3. Et, le nouveau modèle pèse 766 g, contre 798 g pour le modèle de l’an dernier. En quoi le modèle 2015 est-il plus puissant ? Microsoft affirme que la tablette offre 30% de meilleures performances que le modèle de l’an dernier.

Selon Microsoft, la batterie offre une autonomie de 9 heures, vous permettant de travailler toute la journée sans interruption. Désormais, vous pouvez emporter votre Surface avec vous pour toute la journée, affirme le géant de Redmond.

Microsoft Surface Pro 4 : un Surface Pen plus puissant

Du côté des accessoires

Il y a une nouvelle station d’accueil vendu 199 dollars qui fonctionne à la fois avec la Surface Pro 3 et la Surface Pro 4. Le Surface Dock dispose de deux connecteurs DisplayPort qui vous permettent de brancher deux écrans 4K, un port Ethernet et quatre ports USB 3.0.

Grâce au nouveau clavier Surface Pro Type Cover qui est plus mince et plus léger, celui-ci fonctionne également avec la Surface Pro 3 ou la Pro 4. Comme mentionné précédemment, il dispose d’un clavier rétroéclairé, un trackpad en verre de précision qui est 40% plus grand que celui sur les modèles précédents. De plus, le capteur d’empreintes digitales permet d’utiliser Windows Hello.

Sous le capot

Microsoft Surface Pro 4 : un écran plus grand

Une Surface Pro 4 d’entrée de gamme dispose d’un processeur Intel Core M3 avec une puce graphique Intel HD 515, 4 Go de RAM, et 128 Go de stockage interne. Mais, Microsoft propose également des modèles avec jusqu’à un processeur Intel Core i7 Skylake avec une carte graphique Intel Iris, jusqu’à 16 Go de RAM, et jusqu’à 1 To de stockage interne.

Les autres caractéristiques de la Surface Pro 4 comprennent du Wi-fi 802.11ac, du Bluetooth 4.0, une caméra arrière de 8 mégapixels, une caméra frontale de 5 mégapixels, un port USB 3.0, un port pour carte micro-SD, des microphones stéréo et des haut-parleurs stéréo.

Tags : MicrosoftSurface Pro 4
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.