Fermer
Tests

MWC’15 : prise en main du Wiko Highway Pure

Vous connaissez forcément la marque française Wiko ! Très présente dans l’hexagone, elle se distingue par des dispositifs de très bonne qualité, à bas prix. Présente lors du Mobile World Congress 2015, la firme a présenté de nouveaux smartphones, dont le Highway Pure.

Ce sont des dispositifs qui, en plus de l’exceptionnel rapport qualité/prix, assurent une qualité de construction haut de gamme, grâce à des matériaux tels que du verre et de l’aluminium.

Le Wiko Highway Pure est très certainement l’un des plus minces smartphones 4G dans le monde. Néanmoins, celui-ci doit se confronter à une rude concurrence dans ce secteur. En effet, si le nouveau smartphone de Wiko mesure 5.1 millimètres d’épaisseur, Oppo a lui aussi un smartphone extrêmement mince, avec son R5 qui mesure 4.9 millimètres d’épaisseur, et Vivo qui commercialise le X5 Max avec ses 4.8 millimètres d’épaisseur. Ces deux smartphones offrent également une connectivité 4G.
Mais, alors pourquoi le plus mince ? Dans l’esprit, Wiko a peut-être raison. Que ce soit le smartphone de Oppo ou de Vivo, ils ont une caméra qui dépasse légèrement de la coque arrière. Autrement dit, l’épaisseur exacte n’est pas véritablement connue. On peut imaginer que ces dispositifs ont une épaisseur semblable à celle du Highway Pure.

Wiko Highway Pure : prise en main vidéo

Wiko Highway Pure : conception

Quoi qu’il en soit, le Highway Pure est un impressionnant smartphone extrêmement mince, et un design qui n’enlève rien à cette sensation. La façade avant est en verre, tout comme l’arrière, et le côté est d’un joli métal. La seule chose que je peux noter sur la conception de cet appareil est la petite bande de plastique entre le métal et le verre sur le côté de l’écran.

Wiko Highway Pure : vue tranche latérale

L’autre point fort est sa légèreté, puisque le smartphone pèse seulement 98 grammes.

Wiko Highway Pure : il est très léger

L’inconvénient de cette conception est que la batterie n’est pas amovible, et que la capacité de stockage n’est pas extensible. La batterie intégrée est d’une capacité de 2 000 mAh. Compte tenu du processeur Snapdragon 410 et de l’écran de 4.8 pouces offrant une résolution 720p, j’espère que ce sera suffisant. Évidemment, je pourrais vous en dire plus dès lors que je prendrais le smartphone en main plus longuement.

Wiko Highway Pure : la coque arrière n'est pas amovible

Quoi qu’il en soit, la mémoire interne de 16 Go est assez limitée, et elle pourra rebuter certains consommateurs.

Wiko Highway Pure : spécifications

L’écran a donc une taille de 4.8 pouces, et a une résolution de 720p (1280 x 720 pixels), soit une densité de pixels de 306 ppp. C’est un écran AMOLED qui semble intéressant. Les couleurs sont éclatantes, offrant un très bon contraste, et une luminosité qui semblait à première vue tout à fait bonne. Les angles de vision de l’écran sont très bons. Le tout se retrouve sous la protection d’un verre Corning Gorilla Glass 3, pour une meilleure résistance aux chocs et aux rayures.

Le Highway Pure est alimenté par un processeur Snapdragon 410 cadencé à 1.2 GHz, couplé à 2 Go de mémoire vive. Évidemment, ce n’est pas très impressionnant du fait que les smartphones phares embarquent un processeur Snapdragon 810 et 3 Go de RAM, mais du fait que le Snapdragon 410 est également une puce 64 bits, il va s’avérer extrêmement intéressant.
Un autre avantage est que la puce prend en charge la connectivité 4G, ce qui est un autre avantage pour un smartphone de milieu de gamme. À première vue, le smartphone est très réactif, et à en juger par mon expérience avec d’autres dispositifs disposant du Snapdragon 410 il sera suffisamment rapide pour tous vos besoins.

Wiko Highway Pure : vue de face

Les caméras du Highway Pure permettent de capturer des clichés de 8 mégapixels à l’arrière, et de 5 mégapixels en façade. Évidemment, là encore nous avons des spécifications de milieu de gamme, mais c’est une nouvelle fois très logique. Les quelques clichés que j’ai pu prendre sur le stand de Wiko ont semblé plutôt corrects, mais les conditions d’éclairages n’étaient pas optimales. De plus, je n’ai pas pu juger des conditions en extérieur. Néanmoins, en se basant sur les spécifications du smartphone, dans tous les cas ce ne sera pas la caméra la plus impressionnante de sa catégorie, ce qui est logique dans un châssis si mince.

Wiko Highway Pure : caméra arrière
Wiko Highway Pure : mode photo

Wiko Highway Pure : logiciel

L’inconvénient est que le smartphone n’exécute pas encore Android Lollipop. Cela signifie qu’il ne peut pas utiliser les fonctionnalités offertes par la puce 64 bits. Wiko a mis sa propre interface en tant que surcouche sur Android KitKat, qui est particulièrement frappante puisqu’il n’y a pas de menu.

Wiko Highway Pure : Android 4.4 KitKat
Wiko Highway Pure : applications lancées

Graphiquement, c’est très joli. Mais finalement, je préfère utiliser une version “pure” de Android.

Wiko Highway Pure : verdict

Wiko va commercialiser son Highway Pure le 18 mai prochain. Le prix attendu est d’environ 300 euros.

Vu son prix, vous ne pouvez pas vous attendre à un smartphone haut de gamme. Néanmoins, à première vue c’est un smartphone très mince et beau. Toutes les conditions pour une utilisation quotidienne semblent être présentes, même si l’on peut reprocher que le stockage interne de 16 Go ne peut être étendu.

Wiko Highway Pure

Le Highway Pure semble être une alternative intéressante pour tous ceux qui veulent un smartphone unique, et qui accorde moins d’importance aux spécifications.

Mots-clé : Highway PureMWC 2015Wiko
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.