Fermer
Smartwatches

Névo watch : un style élégant et un suivi de votre activité

Bien que de nombreux constructeurs se jettent tête perdue dans un secteur en constante croissance et dont on attend l’arrivée du géant de Cupertino et son Apple Watch au début de l’année 2015, des produits tels que la Moto 360 de Motorola et la G Watch R de LG ont brouillé avec succès la ligne entre la smartwatch et l’accessoire de mode, et sont devenus des bijoux à part entière. À première vue, la Névo watch ressemble à une simple montre analogique, mais elle est embarquée sous le capot une technologie de plus en plus populaire de nos jours, qu’est le suivi de votre activité.

Le produit conçu par des Français (et oui cocorico) est une collaboration entre iMaze et EMIE, offre un élégant style et s’avère être résistante à l’eau, jusqu’à 30 mètres, et ce grâce à une construction en acier inoxydable, lui permettant d’être résistante aux chocs. Là où elle diverge par rapport à une montre traditionnelle, c’est que la Névo watch est capable de suivre le nombre de pas du porteur, de calculer la distance parcourue, la qualité et la durée du sommeil, ainsi que les calories brûlées. Étant donné que c’est ce que les principales smartwatches offrent, c’est bien suffisant pour un premier opus. Cependant, et contrairement à certaines smartwatches comme la Moto 360, il n’y a pas de moniteur de fréquence cardiaque inclus dans cette montre. Mais, quand bien même, elle est extrêmement élégante, et c’est peut-être ça le principal !

Névo watch : vue de face

La Névo watch adopte un principe similaire à la Withings Activité annoncée plus tôt cette année, qui utilise un petit cadran secondaire pour afficher la progression de l’utilisateur vers ses objectifs qu’il s’est fixés. Contrairement à ce produit, la smartwatch de Névo utilise onze LED blanches lumineuses incrustées à travers le cadran de la montre pour afficher les informations, plutôt que d’une ligne physique. Il s’agit d’un principe similaire à ce que Fitbit a adopté sur son bracelet connecté Flex avec des petites LED lumineuses.

Névo watch : vue de 3/4

La montre se connecte aux smartphones iOS et Android via une connexion Bluetooth Low Energy, et utilise une pile d’une montre traditionnelle. Selon la compagnie, les utilisateurs peuvent s’attendre à une autonomie de six mois avant de devoir échanger la pile.

Névo watch : vue de dos

Alors que la technologie limitée du produit le place fermement dans la catégorie des traqueurs d’activité, la Névo watch dispose d’une caractéristique que nous sommes habitués de retrouver sur les smartwatches. Le dispositif portable ne va pas afficher des notifications complètes comme les smartwatches sont en capacité de faire, mais elle vibre lorsque vous en recevez une. Donc vous aurez encore à prendre votre smartphone dans votre poche ou votre sac pour voir l’alerte, mais vous serez moins susceptible de manquer des messages.

Névo watch : vue de côté

Névo va évidemment publier une application autonome qui est sera compatible avec la plateforme de santé HealthKit d’Apple, mais également Google Fit. La montre sera commercialisée avec deux bracelets, l’un en cuir, l’autre en silicone. Si vous êtes intéressé par ce premier gadget d’une société française, alors vous devrez attendre un peu, puisque le produit n’arrivera pas avant 2015, le tout pour un prix de 200 euros. Elle sera disponible en précommande à la mi-décembre.

Alors, qui a dit que les Français ne savaient pas innover ? Avec Withings, et maintenant Névo, les Coréens, Chinois et Américains n’ont qu’à bien se tenir !

Mots-clé : NévoNévo watch
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.