Fermer
Périphériques

Acer Aspire Switch 12 : une tablette 2-en-1 avec une puce Intel Core M

Quand Intel a dévoilé son premier processeur Core de cinquième génération de processeurs avec les Broadwell, un certain nombre de constructeurs en ont profité pour dévoiler quelques-uns des premiers ordinateurs qui utilisent la puce. Parmi eux, l’Acer Aspire Switch 12. Malheureusement, à l’époque le fabricant taïwanais n’avait pas fourni de nombreux détails sur le périphérique 2-en-1.

Heureusement, aujourd’hui nous avons davantage d’informations sur ce dernier, et ce grâce à un listing produit sur quelques sites européens de vente au détail.

Le Acer Aspire Switch 12 dispose d’un écran de 12,5 pouces offrant une résolution de 1920 x 1080 pixels, d’un processeur Intel Core M-FY10a, de 4 Go de mémoire vive, et des options de 60 ou 128 Go de stockage interne.

La tablette dispose d’un carte graphique Intel HD Graphics 5300, de haut-parleurs stéréo, une caméra frontale de 2 mégapixels, un port HDMI, un port micro-SD, micro-USB ou encore la prise casque. Enfin, pour la connectivité vous disposerez du Wi-fi 802.11n et Bluetooth 4.0.

Acer Aspire Switch 12

Le périphérique dispose également d’un design inhabituel qui vous permettre d’utiliser le système comme un ordinateur portable, une tablette, ou … autre chose. Comme de nombreuses tablettes 2-en-1, l’Acer Aspire Switch 12 a un clavier détachable. Mais, le clavier ne s’enlève pas au niveau de la charnière.

Au lieu d’une charnière, la base va rester connectée à la tablette. Vous pouvez l’utiliser comme une béquille pour offrir un support dans une variété d’angles. Cela vous permet de l’utiliser en mode “présentation” ou “kiosque” pour regarder des vidéos ou afficher un autre contenu. Vous pouvez également placer le clavier en face du périphérique et l’utiliser comme un clavier sans fil.

Fait intéressant, il n’y a pas de touchpad sur le clavier, mais il y a un petite trackpoint entre les touches.

Mots-clé : AcerAspire Switch 12Core MIntel
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.