close
Smartwatches

Ceci est la nouvelle LG G Watch sous Android Wear

Alors que nous avons déjà vu des vidéos de prises en main des nouvelles smartwatches sous Android Wear, la Gear Live de Samsung, ou encore la Moto 360 de Motorola, nous avons maintenant une vidéo de la nouvelle smartwatch de LG, la G Watch.

La vidéo de la LG G Watch provient du média Marques Brownlee, et elle nous donne à nouveau un regard sur le tout dernier système d’exploitation de Google dédié aux dispositifs portables, et notamment les smartwatches, et notamment les caractéristiques de ce dernier, mais également sur le matériel en lui-même.

Alors que LG a teasé la G Watch pendant des mois, sachez que vous pouvez enfin mettre la main sur l’une d’elle, car elle est disponible sur le Google Play Store pour 199 euros.

LG G Watch

Du côté des spécifications, la nouvelle G Watch est équipée d’un écran LCD IPS de 1,65 pouces offrant une résolution de 280 x 280 pixels, et l’appareil est livré avec 512 Mo de mémoire vive. Les autres spécifications concernant la G Watch comprennent un processeur cadencé à 1.2 GHz, et 4 Go de stockage interne. La smartwatch est également livrée avec une connectivité Bluetooth 4.0 LE, elle dispose d’une batterie de 400 mAh.

Elle mesure 37,9 x 46,5 x 9,95 mm pour un poids de 63 grammes. Comme la Gear Live, la G Watch est certifiée IP 67, lui permettant de résister à l’eau et à la poussière.

Enfin, sachez que la LG G Watch est livrée avec un connecteur USB pour la recharge, et malheureusement il n’a pas une fonctionnalité de charge sans fil comme la Moto 360 est répandue offrir. La nouvelle smartwatch Android Wear de LG est disponible en deux coloris, noir titane et blanc doré, et est d’ores et déjà disponible sur notre territoire.

Tags : Android WearG WatchLG
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.