Fermer
Smartwatches

Samsung Galaxy Gear : le remplaçant de Android pour Tizen en cours

Samsung déploie actuellement une mise à jour logicielle pour les propriétaires de sa toute première smartwatch, en leur donnant le même système d’exploitation et la plupart des nouvelles fonctionnalités qu’ils obtiendraient s’ils avaient acheté une smartwatch Gear 2.

Autrement dit, cela signifie que la firme sud-coréenne remplace le système d’exploitation de la Galaxy Gear basé sur Android avec un nouveau système d’exploitation basé sur Tizen par une mise à jour logicielle.

Rassurez-vous si vous êtes le porteur de cette montre connectée, la version du système d’exploitation ressemble beaucoup à l’ancienne version, mais vous devriez disposer d’une meilleure autonomie, la capacité de stocker de la musique sur votre montre et l’utiliser comme un lecteur multimédia autonome, c’est-à-dire que vous n’avez pas besoin de votre smartphone pour diffuser de la musique, et plus encore.

Samsung Galaxy Gear sous Tizen

Mais sous le capot c’est une mise à jour majeure – et elle va effacer vos données. Autrement dit, cela veut dire que vous allez devoir sauvegarder toutes vos données avant de commencer, et vous aurez besoin de reprendre le processus d’appareillage à partir de zéro.

Les bonnes nouvelles sont que vous aurez besoin d’installer la mise à jour manuellement, et ce, car Samsung ne va pas forcer les utilisateurs qui ne veulent pas mettre à jour grâce à une mise à jour over-the-air. Donc, si vous utilisez des applications Android tierces sur votre Galaxy Gear, vous devriez être en sécurité.

Vous ne voulez pas attendre que Samsung vous invite à mettre à jour votre ? Vous pouvez télécharger la nouvelle ROM Tizen depuis les forums xda-developers.

Mots-clé : AndroidGalaxy GearSamsungTizen
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.