Fermer
Développement

Codecademy traduit son portail d’apprentissage à coder en français

Codecademy commence à penser au niveau mondial. En effet, la start-up Codecademy basée à New York a traduit sa populaire plateforme pour apprendre à coder dans trois nouvelles langues aujourd’hui, et formalisé des partenariats dans cinq pays.

Donc, si vous parlez français, espagnol ou portugais, vous pouvez maintenant accéder au site Codecademy et étudier toutes ses ressources dans votre langue maternelle.

Si jusqu’ici je vous ai parlé à de nombreuses fois de Codecademy, il s’avère qu’il était nécessaire d’avoir quelques connaissances dans la langue de Shakespeare pour l’appréhender. Quoiqu’il en soit, il s’avère que ce portail d’apprentissage sur le développement est, et comme la start-up elle-même le qualifie, “le moyen le plus facile d’apprendre à coder”, notamment pour les startups, pour lesquelles l’apprentissage au codage en ligne n’a jamais été aussi accessible.
Pour vous motiver, Codecademy va même à intégrer la gamification, et ce grâce à des badges récupérés pour les leçons complétées, tout en offrant une trace de votre score, vos leçons terminées et les possibles trophées gagnés. Pour couronner le tout, c’est totalement gratuit !

Le codage est l’alphabétisation du 21e siècle

Comme mentionné précédemment donc, Codecademy offre désormais une version totalement française du portail, et ce grâce à l’équipe de Bibliothèques Sans Frontières qui s’est attaquée à la traduction française. En outre, Codecademy va également tisser sa plateforme dans Ideas Box, un projet humanitaire qui aide les gens dans les camps de réfugiés et les zones sinistrées à apprendre de nouvelles compétences. Zach Sims, le PDG de Codecademy, dit que les subventions du secteur public et privé en France ont rendu cette collaboration possible.
D’ailleurs, et à ce sujet, à l’occasion du “lancement en France” du site internet gratuit pour s’initier à la programmation informatique, le samedi 24 mai à 14h à Montreuil vous aurez l’occasion de rencontrer et discuter avec Zach Sims et Axelle Lemaire, la Secrétaire d’État chargée du Numérique.

Codecademy traduit son portail d'apprentissage à coder en français

Mais, sachez que Codecademy ne se développe pas simplement pour le plaisir d’ajouter de nouvelles langues. En voulant s’implanter dans divers pays, cela va permettre à quiconque d’apprendre le développement.

Alors que traditionnellement, on fait souvent référence aux 3 “R” de l’alphabétisation – lire, écrire et compter, Simms pense que le quatrième devrait être les algorithmes, et que savoir coder sera, dans les années à venir aussi fondamental que savoir lire ou écrire.

Avez-vous testé Codecademy ? N’hésitez pas à écrire vos impressions dans la partie commentaires.

Mots-clé : CodecademyZach Sims
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.