Fermer
Impression 3D

Une impression 3D de votre visage avec Windows Phone ?

Microsoft Research vient d’annoncer être en train de travailler sur une nouvelle technologie qui permettrait aux gens de scanner les visages en 3D en utilisant seulement l’appareil photo d’un smartphone sous Windows Phone. La technologie permettrait aux gens d’imprimer une image en haute qualité de leur visage à l’aide d’une imprimante 3D.

Le processus de capture des objets réels est qualifié de reconstruction 3D, et Microsoft a pour but de rendre ce processus aussi simple que de prendre une photo panoramique. La nouvelle technologie est appelée Skynet UI, laissant ainsi supposer que Microsoft va inaugurer la rébellion des terminaisons cybernétiques.

“La conception Skynet UI vise à améliorer l’expérience utilisateur, tout en abaissant les barrières entre les consommateurs ordinaires et la reconstruction 3D”, peut-on lire dans le billet du blog.

Pour recréer entièrement quelqu’un en 3D, vous avez simplement besoin d’une photo à 360 degrés du visage. Tout en se déplaçant latéralement, Skynet UI vous donne des indices sur la façon de se déplacer. Le processus est très similaire à l’utilisation de la fonctionnalité panoramique de photographie que l’on retrouve sur la plupart des smartphones, et est décrit comme simplement “lancer et terminer”. La technologie ne se limite pas à des selfies imprimés en 3D.

Une impression 3D de votre visage avec Windows Phone ?

Jusqu’à présent, les développeurs voient des applications dans l’agencement des meubles, la visualisation dans le e-commerce, et la reconnaissance d’objets. Cependant, de nouvelles utilisations pourraient certainement voir le jour une fois la technologie dévoilée. Si vous voulez voir de Skynet UI en action, vous pouvez regarder la vidéo de démonstration ci-dessous.

Mots-clé : Skynet UIWindows Phone
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.