Fermer
Périphériques

Intel Sharks Cove est une carte dédiée au développeurs compatible Windows

Vous voulez développer des logiciels pour des PC Windows ? Tout ce dont vous avez besoin est un ordinateur de bureau Windows ou un ordinateur portable et quelques outils logiciels. Mais, Windows ne fonctionne pas seulement sur les ordinateurs portables et les ordinateurs de bureau, puisque aujourd’hui un nombre croissant de périphériques Windows sont des tablettes, des smartphones et autres périphériques qui embarquent le logiciel.

Ainsi, Microsoft travaille avec Intel et d’autres partenaires pour créer des cartes de développement qui permettent aux développeurs de tester les applications Windows, de la même manière qu’ils peuvent le faire avec des applications Android ou Linux embarquées.

Une de ces premières cartes de développement compatibles Windows sera la Intel Sharks Cove. Celle-ci sera commercialisée au deuxième semestre de l’année 2014.

La Sharks Cove est essentiellement un ordinateur mono-carte avec un processeur Intel Atom, des connecteurs USB et SDIO ainsi que broches GPIO, et les composants nécessaires pour offrir des connexions UART, I2C, I2S à des fins de tests et de débogage matériel et logiciels.

Microsoft affirme que la création de pilotes pour les tablettes et les autres périphériques peut être différent de la programmation pour les traditionnels PC, puisqu’ils utilisent un SoC avec un bus interne de faible puissance, et ne disposent pas de connecteurs standards comme les slots PCI et USB.

Intel Sharks Cove est une carte dédiée au développeurs compatible Windows

Microsoft va également pousser des outils de développement, y compris un logiciel qui permet le lancement de Windows à partir d’une clé USB lorsqu’il est utilisé avec une carte Sharks Cove ou un dispositif similaire. Alors que la carte d’Intel sera l’un des premiers modèles de développement disponible, Microsoft affirme qu’il cherche également à offrir la possibilité de supporter des cartes d’autres fournisseurs.

On ne connait pas encore le prix de la Sharks Cove, mais selon Microsoft l’objectif principal est d’offrir une carte “abordable” afin que les développeurs n’aient pas à payer des frais de licence supplémentaires ou encore devoir faire face à d’autres coûts. Il existe déjà un certain nombre de cartes de développement basées sur la technologie ARM pour une utilisation avec Android, Linux et d’autres systèmes d’exploitation … et Sharks Cove ne sera pas exactement le premier modèle basé sur un processeur Intel Atom. La MinnowBoard MAX, par exemple, est prévu d’être lancée en juin prochain pour 99 dollars.

Mots-clé : IntelMicrosoftSharks CoveWindows
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.