Fermer
Web

LeWeb’13 : Quand France Télévisions pense à l’avenir avec les startups

Vous n’êtes pas sans savoir que la semaine dernière avant lieu un évènement majeur à Paris, LeWeb’13. Comme je vous l’indiquais hier, nous allons tout au long de la semaine découvrir des startups qui ont attiré mon attention durant ces trois jours dans les docks de l’évènement.

Aujourd’hui l’article est un peu spécial puisque celui-ci va mettre en avant une dizaine de startups, dont chacune à un projet d’avenir avec France Télévisions.

C’est donc sur le stand de France TV que je rencontre Arthur qui a l’excellente idée de me montrer tous les projets sur lesquels la célèbre chaîne publique travaille au jour le jour, et le moins que l’on puisse dire est qu’il y a des projets vraiment innovants pour les années à venir.

La Smart City de 2025 de France Télévisions

Le premier d’entre eux présent dans la “Smart City de 2025”, StreamRoot, une startup qui a eu l’excellente idée de décupler un flux vidéo envoyé par un producteur de contenu, tel que peut l’être France Télévisions. Pour ce faire, le principe est plutôt simple : s’appuyer sur la norme WebRTC et HTML5 dans le but de créer une passerelle peer-to-peer. Vous voyez où je veux en venir ? Et bien, tout simplement le producteur va pouvoir se frotter les mains à chaque fin de mois, puisque tout le monde sait que ce qui coûte cher dès lors que l’on veut fournir de la vidéo à partir de sa propre plateforme, c’est la bande passante.

StreamRoot

Avec un tel principe de réseau peer-to-peer, ce sont les consommateurs du contenu qui vont devenir “producteur” puisque ces derniers vont retransmettre le flux reçu, afin qu’un autre consommateur en bénéficie et ainsi de suite – oui je vous décris là brièvement le principe du peer-to-peer.

Ratio Serveur/P2P

Concrètement, comme vous pouvez le voir dans les images ci-dessous, alors que le flux vidéo – ici du 4K donc très gourmand en terme de bande passante – démarre sur le CDN de France TV (dans le seul but de pousser rapidement du flux) par la bascule se fait directement sur du peer-to-peer signifiant tout simplement que ce sont les consommateurs de ce flux qui vont le “partager”, et ce sans que France TV n’ait le besoin de consommer sa bande passante.
Autrement dit, tout est bénéfique pour France TV, mais également pour tous ceux qui veulent produire du contenu et qui pourraient utiliser cette technologie.

Provenance du contenu vidéo

Le second “stand” sur lequel je m’arrête est Leankr, dont le but affiché est d’apporter de la métadonnée à votre téléviseur. Concrètement, une application accessible sur une tablette va tout simplement générer des métadonnées et les afficher de manière vraiment ergonomique à l’utilisateur – comme ci-dessous.

Leankr

Mais comment ça marche ? Le service développé par Leankr va tenter de récupérer/capter en fonction de l’émission que vous regardez des mots, faire un pré-traitement sur ces derniers afin d’afficher le contenu qui caractérise le mieux la donnée analysée. Il peut s’agir d’un lien vers une boutique si vous regardez une émission de chansons par exemple, à une carte pour situer une catastrophe dont le JT est en train de parler, etc… Les possibilités sont infinies, seules les limites de la reconnaissance et du lexique derrière en sont.
En effet, s’il est facile de reconnaître un mot, il devient beaucoup plus difficile de trouver le contexte. Alors que l’équipe de Leankr travaille sur ce point, j’ai plutôt été bluffé sur la qualité des informations fournie en quasi temps réel.

Pour France TV ce projet est vraiment important à plusieurs titres. Le premier est, comme vous pouvez l’imaginer, de fournir du contenu très rapidement à l’utilisateur derrière sa télé, tablette en main, sans que celui-ci n’ait besoin de taper quoique ce soit sur son clavier. De plus, c’est un excellent projet pour que France TV puisse stocker des métadonnées sur les émissions que les chaînes du groupe proposent. 2014 devrait être l’année où nous devrions voir arriver ce service.

Une application très visuelle de métadonnées

Abandonnons en quelque sorte la télévision, et allons sur les vitres de la maison ! Oui oui France Télévisions pourrait arriver sur vos prochains carreaux, du moins pour 2025 ! En effet, cette vitre intelligente, proposée en partenariat avec Sensorit dont le prototype, la SmartWindow, présenté lors de LeWeb a été finalisé le matin même de l’évènement, nous permet en un coup d’oeil d’avoir une quantité d’informations qui pourraient être utiles et nécessaires sur une vitre qui n’est pas forcément celle de votre téléviseur.

La vitre intelligente

Comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous – imaginez-vous que vous êtes dans votre loft et qu’il s’agit d’une vitre donnant sur l’extérieur – la vitre est capable d’afficher la météo intérieur et extérieur, ou encore les derniers tweets de votre timeline, la consommation d’énergie calculée en temps réel en fonction des conditions environnantes et même afficher une “fenêtre” de télévision. Mais, ce n’est pas tout puisque relié à une commande vocale vous allez pouvoir fermer automatiquement les volets d’une simple phrase, d’opacifier une partie de la vitre pour éviter que le rayon de soleil vous gêne, etc …

Bientôt nos vitres vont être intelligentes

Un autre service sur lequel France Télévisions pourrait s’appuyer très rapidement, c’est la technologie développée par ClickOn, et plus précisément la publicité augmentée. En couplant les nouvelles fonctionnalités dont disposent aujourd’hui les nouveaux téléviseurs, des petits malins ont réussi à mettre au point de la publicité interactive qui va tout simplement permettre de réaliser des achats sans bouger de son canapé à l’aide de la télécommande, récupérer des coupons offerts par une marque, etc … Les usages sont multiples.

Et puis, il y a le Li-Fi dont France TV avait déjà présenté l’année dernière qui avait d’ailleurs fait sensation, et au lieu de présenter tout bêtement à nouveau cette technologie lors de cette édition, ils sont allés plus loin en présentant un cas concret de son utilisation. Avec la SNCF comme partenaire, et une tablette Samsung équipée d’une puce Li-Fi, en passant une lampe générant toutes les données nécessaires, vous allez pouvoir vous localiser au sein d’une gare afin de trouver l’emplacement de votre prochain train. Bien évidemment il s’agit-là aussi d’une simple présentation des possibilités offertes, mais cette technologie pourra aller beaucoup plus loin.

La SNCF a un projet pour utiliser le Li-Fi

D’ailleurs, des constructeurs envisageraient même d’intégrer dans leur dispositif un capteur Li-Fi qui comme vous pouvez le voir dans la photo ci-dessous est quasi invisible pour le consommateur. Samsung serait-il sur les rangs pour l’intégrer avant tout le monde ? Ce ne serait pas étonnant…

Enfin, et peut-être la plus futuriste de tous, la voiture sans conducteur ! Si c’est un doux rêve que de pouvoir laisser une voiture se conduire toute seule, AKKA Technologies, une société française dans l’automobile l’a tout simplement pensée pour nous et est venue sur le salon de LeWeb’13 avec une voiture qui serait complètement autonome, où les sièges du conducteur pourraient pivoter afin de profiter pleinement d’un film à l’intérieur de l’habitacle, d’une discussion, d’une partie de cartes, etc …

La voiture du future de AKKA Technologies
Arthur bien installé dans la voiture de 2025

Technologiquement comme vous pouvez l’imaginer cette voiture est bourrée d’électronique, de capteurs en tout genre qui permettent à la voiture de se localiser. Un laser placé sur le toit de la voiture balaye en continu le paysage et offrirait ainsi une “représentation” des obstacles, du tracée de l’itinéraire souhaité, etc… Ces données seraient alors envoyées en temps réel à un “serveur” qui les stockerait afin de mettre à jour continuellement les repérages d’un lieu. Je vous ai bien sûr fait la version courte mais c’est ainsi que cela marcherait.

Bien évidemment cela ne s’arrête pas uniquement à la technologie puisque comme vous pouvez l’imaginer se passer d’un conducteur n’est pas qu’un problème “technologique” – qui est en tord en cas de pépin, comment être sûr que votre trajet n’est pas en temps réel identifié, etc …

Et voilà, c’est ainsi que s’achève ma visite sur le stand de France Télévisions ! Je dois dire que j’ai été agréablement surpris que France TV aille aussi loin en matière d’innovations avec des startups, et c’est à mon avis une excellente idée !

Alors que des projets sont forcément des projets à plus long terme, nous pourrions tout de même voir arriver très rapidement la publicité augmentée et l’accès à un contenu interactif grâce aux métadonnées traitées en live lors d’une émission télévisée.

Mots-clé : France TVleweb13startup
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.