Fermer
Tests

LeWeb’13 : Prise en main et test du Nexus 5, le dernier smartphone phare de Google

Alors que le secret peut-être le moins bien gardé sur la toile a été révélé, je veux bien sûr parler du Nexus 5, voici que j’ai pu mettre la main sur ce dernier lors de LeWeb’13, l’évènement incontournable eu Europe. Comme vous allez le voir dans la suite de cet article, je vais vous livrer mes impressions sur ce Nexus 5.

Gardez à l’esprit que ce ne sont que les premières impressions après l’avoir utilisé pendant quelques minutes, et donc ce test n’a rien d’être exhaustif, mais je me suis dis qu’il serait intéressant de savoir si débourser entre 349 et 399 euros pour acquérir le smartphone était une bonne idée.

Malheureusement je n’ai pas pu mettre la main sur l’emballage du dispositif – celui-ci était même fixé par un antivol, mais lorsque vous prenez le Nexus 5, c’est bien là que votre nouvelle expérience Nexus commence. Avec une épaisseur de seulement 8.59 millimètres et pesant 136 grammes, le smartphone est extrêmement mince et léger.

LeWeb'13 : Prise en main et test du Nexus 5, le dernier smartphone phare de Google

LG est l’entreprise derrière le Nexus 5. La construction semble conforme à ce que l’on a pu voir avec le LG G2, c’est-à-dire qui offre une finition et une solidité vraiment parfaite. Cependant, l’écran Gorilla Glass Corning 3 ne fait pas de miracles face aux empreintes digitales, et le moins que l’on puisse dire c’est que j’ai du nettoyer l’écran avant de faire la démo vidéo.

Le Nexus 5 est un véritable smartphone haut de gamme pour 2013, tout comme le Nexus One l’était en 2010, et le prix est tout aussi compétitif. Il arrive avec un processeur Snapdragon 800, un quadricoeurs cadencé à 2.3 GHz avec un puce graphique Adreno 330, couplé à 2 Go de mémoire vive. Comme un véritable dispositif Nexus, le stockage interne est de 16 Go ou 32 Go, mais malheureusement, tout comme le LG G2, il ne sera pas possible d’insérer une carte micro SD. Cependant, c’est très bien pour Google, puisque la société peut plus que jamais pousser ses utilisateurs à utiliser leur service de stockage sur le cloud, Drive.

L’écran de 5 pouces le rend apte à le tenir dans la paume de vos mains, mais en le transportant dans une poche, peut-être qu’il pourrait choquer les personnes trop habituées à avoir un écran de 4 pouces en main. Bien que vous pouvez tenir l’appareil dans une main, en essayant de taper des mails ou utiliser certaines applications, nécessitera l’utilisation à deux mains.
Il s’agit d’un écran LCD de 4,95 pouces pour être exact, offrant une résolution Full HD, de 1920 x 1080 pixels. Cela se traduit par une densité de pixels de 445 ppi, qui est actuellement seulement éclipsé par le HTC One avec son écran de 469 ppi.
Les utilisateurs remarqueront que l’affichage est vraiment magnifique, qui peut-être apparenté à l’écran Retina d’Apple. Tous les détails des icônes et du contenu sur le smartphone sont très clairement visible.

L’appareil photo de 8,1 mégapixels arrive avec un stabilisateur d’image optique. Les quelques clichés que j’ai pu prendre sont vraiment nets, mais j’y reviendrais prochainement lorsque je pourrais faire un test plus approfondi du smartphone, et notamment du mode HDR ou encore de Photo Sphères. Il y a un seul flash LED sur le Nexus 5, qui, lorsqu’il est activé, se met en marche lorsque vous essayez de prendre une photo dans une pièce sombre.

Rappelez-vous, la coque arrière n’est pas amovible, en dépit de la ligne de séparation évidente entre les pièces en matière plastique à l’avant et celles à l’arrière du smartphone. LG a même poussé la solidité des boutons, en intégrant des boutons de volume et on/off en céramiques.

Alors que dire de KitKat, le dernier système d’exploitation Android de Google ? Lors de ma rapide prise en main, il est stable et utile. Le fait que Google Now ait été intégré aussi bien dans la plateforme afin qu’il soit accessible à partir de n’importe quelle fenêtre de l’écran d’accueil, aidera forcément les utilisateurs à trouver ce qu’ils veulent rapidement.

L’apparence générale d’Android 4.4 est décent, mais si vous vous attendez à une refonte remarquable de Jelly Bean, vous allez être déçu. Bien que l’esthétique n’ont pas changé tant que cela, l’ expérience elle-même a changé. J’y reviendrais prochainement lors de mon test.

Avec les quelques minutes que j’ai pu avoir avec le Nexus 5, il s’agit d’un dispositif solide et souple vous aidant à trouver l’information dont vous avez besoin, et s’adaptera parfaitement à votre façon de travailler. À un prix très abordable il va vous convaincre.

Mots-clé : KitKatleweb13Nexus 5
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.