fermer
MobileSmartphones

Le démontage de l’iPad Air par iFixit révèle que celui-ci est aussi difficile à démonter

L’iPad Air est en vente depuis la semaine dernière, le meilleur iPad qui semble avoir été conçu par la firme de Cupertino, et nous attendons tous avec impatience l’iPad Mini avec écran Retina. Cependant, jusque-là, l’iPad Air est également l’exploit le plus remarquable de l’ingénierie dans une tablette en ce qui concerne ce que l’on retrouve sous le capot, ou du moins c’est ce à quoi ça ressemble si l’on se réfère au célèbre démontage de iFixit, qui n’hésite pas à mettre à nu un appareil flambant neuf.

Comme il le fait avec chaque nouvelle version des produits Apple, iFixit a réussi à mettre la main sur l’une des premières tablettes disponibles dans le monde, et ont commencé à l’ouvrir pour voir ce qui le fait marcher. En bref, ce qui le fait marcher est une batterie. Celle-ci est énorme, et elle prend la plupart de l’espace sous le capot – mais c’est aussi la plus petite batterie qu’Apple n’ait jamais fait, malgré le fait que c’est une machine beaucoup plus puissante.

Cette batterie a seulement deux cellules, et est évaluée à une capacité de 32,9 Wh, tandis que le dernier iPad – de quatrième génération – embarquait une batterie de trois cellules, avec une capacité de 43 Wh. La nouvelle source d’alimentation au lithium-ion fournit l’énergie nécessaire pour le même écran que sur l’iPad qu’il remplace, ce qui est un écran de 9,7 pouces. Cela signifie que l’efficacité accrue de la batterie vient d’ailleurs, qui est probablement liée à une diminution des ressources nécessaires demandées par chaque composants.

Batterie de deux cellules

Autres faits marquants concernant le démontage du Air, est un capteur qui accompagne la puce A7 (qui est en fait une version légèrement différente de celui de l’iPhone 5S), et la confirmation qu’il ne possède que 1 Go de mémoire vive, et les autres composants qui comprennent un processeur Qualcomm LTE avec 1 Go de RAM dédiée.

Un capteur accompagne la puce A7

iFixit conclut en disant que l’iPad Air arrive avec un score de réparabilité de seulement 2 sur 10, qui est en ligne avec le score de réparabilité des tablettes d’Apple en général. Cependant, si vous cherchez quelque chose de modulaire, vous n’êtes probablement pas à la recherche d’une tablette extrêmement mince et légère qui est aussi portable que possible, tout en bénéficiant d’un affichage impressionnant et une autonomie de la batterie décente.

L'iPad Air en morçeau

Bon bien évidemment je vous recommande de ne pas tenter l’opération chez vous, iFixit s’en charge très bien 😉

Tags : démontageiFixitiPad Air
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.