Fermer
ActualitésWeb

Yahoo! Mail : une nouvelle conception et un espace de stockage augmenté à 1 To

Yahoo! vient de lancer un autre remaniement majeur de Yahoo! Mail. Ce n’est pas très surprenant, étant donné que le dernier ne correspondait pas vraiment aux souhaits des utilisateurs. Ainsi, en poussant une nouvelle conception de son service de messagerie, un concurrent de premier choix pour Gmail, l’équipe derrière la service de Yahoo doit actuellement croiser les doigts pour espérer récupérer une partie des utilisateurs mécontents, ayant subitement abandonné le webmail pour aller chez la concurrence.

Alors que pendant la majeure partie des six premiers mois de l’année, les utilisateurs ont toujours eu la possibilité d’utiliser l’ancienne version, dès le 3 juin, ces derniers ont automatiquement migré vers la nouvelle plateforme, les obligeant à utiliser la nouvelle expérience imposée par Yahoo!.

Pas grand chose non ? Les entreprises redéfinissent tout le temps leurs produits. Habituellement, c’est pour offrir quelque chose de mieux, et les inévitables plaintes des utilisateurs qui n’aiment pas le changement s’estompent après un court laps de temps. Et bien, cette fois, les plaintes ont été rapides et constantes, et ce même après plusieurs mois d’utilisation. Beaucoup d’utilisateurs ont vraiment été frustrés par cette nouvelle conception.

Maintenant, pour être honnête, il y a probablement un nombre important d’utilisateurs qui étaient contents des modifications apportées par Yahoo!. Yahoo! Mail dispose d’une base d’utilisateurs vraiment conséquente, et les utilisateurs ravis ont tendance à être moins expressifs que ceux qui sont mécontents. C’est peut-être une triste réalité, mais c’est la réalité.
Cela dit, pour un remaniement poussé en décembre, il s’est passé du temps pour appréhender la messagerie, mais il semblerait que cela n’a pas été le cas pour de nombreux utilisateurs… C’est tout du moins le constat que l’on peut dresser avec l’annonce d’hier.

Avec son nouveau design, Yahoo! offre un espace de stockage de 1 To gratuitement à tous les utilisateurs, ce qui devrait aider à son adoption…

Le nouveau Yahoo! Mail suit l’exemple de Gmail, et offre aux utilisateurs une vue des conversations et des thèmes. Voici des captures de la version bureau et des applications mobiles :

Si vous sélectionnez un thème sur un seul appareil, celui-ci se mettra à jour sur tous vos appareils. Autrement dit, il y a une synchronisation de vos paramètres entre la version Web et les version mobiles. Yahoo! a ajouté également quelques fonctionnalités comme la recherche, le suivi et la suppression des e-mails en un clic, qui apparaissent lorsque l’utilisateur pointe sur un e-mail. La barre d’outils sur la gauche est désormais en mesure d’être inutile.

En plus du nouvel espace de stockage gratuit, les utilisateurs reçoivent également d’autres fonctionnalités gratuites qui étaient uniquement disponibles pour les clients de Mail Plus – abonnement annuel de 15 €. Il s’agit notamment des adresses jetables, des filtres améliorés et le transfert de message automatique. Vous pouvez utiliser jusqu’à 200 filtres, ce qui est deux fois plus qu’auparavant. Elle comprend également un accès en mode déconnecté avec POP, de sorte que vous pouvez télécharger vos messages en utilisant une application de messagerie de bureau.

Pour commencer, la nouvelle conception est disponible sur la version de bureau seulement pour la version anglophone aux États-Unis, au Canada, au Royaume-Uni, aux Philippines, en Malaisie, en Inde, en Irlande, en Nouvelle-Zélande et en Afrique du Sud. Un support pour les autres langues devraient arriver, sans que l’on sache pour autant ce que signifie “prochainement”. Les applications mobiles sont disponibles pour tout le monde immédiatement, et ce que vous soyez sur iOS, Android ou Windows 8.

Mots-clé : AndroidiOSwebwebmailWindows 8yahooYahoo! Mail
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.