Fermer
MobileSmartwatches

Samsung pousse sa smartwatch Gear avec trois publicités en un seul week-end

Le démontage de la Surface Pro 7 montre qu'elle est difficile à réparer

Maintenant que la smartwatch Galaxy Gear de Samsung a officiellement fait son apparition, la firme sud-coréenne a publié diverses publicités ce week-end. Alors que deux suivent le même thème de devenir l’une des premières entreprises à offrir un gadget que nous avons soi-disant tous attendu, la troisième (ci-dessous) montre un homme – le comédien Max Silvestri – errant dans les rues de New York pour tenter de convaincre les passants qu’il s’agit-là de la septième merveille du monde.

Silvestri présente différentes fonctionnalités de la montre – “elle se marie avec le téléphone dans votre poche” (tant que c’est un Note 3 tout de même), “si vous recevez un SMS, il apparaît ici”, “en utilisant S Voice je peux effectivement envoyer un SMS sans rien sortir de ma poche” – et parvient à obtenir des réponses de ceux qui sont dans la rue trouvant “ce gadget un peu tape à l’œil”, bien que personne ne semble réellement prononcer les mots : “j’en veux une”.

Les deux autres publicités (ci-dessous), dévoilées ce dimanche nous rappellent à quel point ces gadgets “futuristes” ont été utilisés dans des émissions télévisées et des films avant de voir le jour aujourd’hui. Dick Tracy (1946), The Jetsons (1962), Star Trek (1979), Knight Rider (1982), et Predator (1987) ont été mentionnés.

“Après toutes ces années, c’est finalement réel”, mentionne Samsung à la fin de l’une des publicités. Le problème, c’est que la nouvelle montre du géant technologique coréen semble avoir laissé de nombreux commentateurs perplexes, dont divers inconvénients ont émergés : compatibilité limitée (actuellement que deux appareils), un appareil photo pour le moins “inutile”, et un manque d’applications.

David Pogue du New York Times a caractérisé la smartwatch comme un “ambitieuse, impressionnante et même incroyable” avant d’ajouter que c’est aussi “un accident de l’interface humaine”. “Personne ne va acheter cette montre, et personne ne devrait”, mentionne Pogue .

La Galaxy Gear est commercialisée au prix de 300 euros, et dispose d’un écran tactile AMOLED de 1,63 pouces, un processeur de 800 MHz, 4 Go de stockage interne, 512 Mo de mémoire vive, un appareil photo de 1,9 mégapixels, deux microphones avec suppression du bruit et un haut-parleur. L’appareil peut alerter l’utilisateur de messages entrants, des appels, capturer des vidéos ainsi que prendre des photos, et, comme déjà mentionné, dispose d’un certain nombre d’applications.

Mots-clé : Galaxy GearpublicitéSamsungvidéo
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.