close
MobileSmartphones

BlackBerry vient de planter ‘à vendre’ dans le jardin, et signe la mort de la firme

BlackBerry 10 est une bonne chose, et les nouveaux téléphones de BlackBerry disposant de l’OS le sont aussi, mais malheureusement ils n’auront pas réussi d’aussi bons produits que ça et n’arriveront tout simplement pas à sauver un navire en perdition. Aujourd’hui, le conseil d’administration de la société canadienne a publié un communiqué de presse qui ressemble plus à une annonce : les choses ne vont pas bien et il est nécessaire de rassembler un “comité spécial” pour regarder les éventuelles “alternatives stratégiques” pour changer les choses. Autrement dit, il s’agit tout simplement à demi-mot de dire : “nous sommes conditionnés pour la vente”. Mais, si vous n’aimez pas lire entre les lignes, le communiqué de presse je vous suggère de lire le communiqué écrit dans un anglais très compréhensible.

BlackBerry vient de planter 'à vendre' dans le jardin, et signe la mort de la firme

“Ces alternatives pourraient inclure, entre autres, la possibilité des coentreprises, des partenariats ou des alliances stratégiques, une vente de la société ou d’autres opérations possibles”, indique le communiqué.

Oui, le conseil d’administration de BlackBerry vient de mettre un “à vendre” sur sa porte d’entrée.

Le CEO, Thorsten Heins, qui a succédé à la tête de BlackBerry après des années de gestion bâclée par deux co-PDG, semble plus optimiste dans sa déclaration, notamment en ce qui concerne les services de BlackBerry qui pourraient être moteurs de la future croissance.

“Nous continuons à voir des opportunités à long terme pour BlackBerry 10”, a déclaré Heins. “Comme le comité spécial met l’accent sur ​​les alternatives à explorer, nous allons continuer avec notre stratégie de réduction des coûts, l’efficacité de conduite et accélérer le déploiement de [BlackBerry Enterprise Server] 10, ainsi que l’adoption des smartphones BlackBerry 10, et le lancement de la plateforme sociale de messagerie BBM”, poursuit-il.

Ces nouvelles arrivent après que la compagnie ait particulièrement annoncé de mauvais chiffres de vente à la fin du mois de juin, affichant une perte de 84 millions de dollars et des ventes de seulement 6,8 millions de smartphones dans le monde. Si les 6,8 millions ne semble pas être un chiffre trop mauvais, sachez que quelques jours plus tard, il a révélé que seulement 2,7 millions de ces appareils étaient des dispositifs sous BlackBerry 10. Autrement dit, plus de la moitié des nouveaux propriétaires de BlackBerry veulent utiliser le vieillissant OS, BlackBerry 7, de BlackBerry. Cela signifie que la plupart de ses ventes proviennent des dispositifs moins chers.

Personnellement je dispose d’un dispositif sous BlackBerry 10 et j’apprécie ce dernier, et les deux premiers téléphones fonctionnant avec ce dernier le Z10 et le Q10, sont des smartphones relativement de bonne qualité. L’A10 promet d’être le super smartphone qui pourrait relancer l’économie de la société finlandaise.
Mais, est-ce que BlackBerry aura t-elle le temps pour le mettre dans les mains des consommateurs ? C’est moins sûr… Une des choses les plus difficiles que BlackBerry a à faire est de convaincre ses utilisateurs qu’elle est encore là, et qu’elle ne lâchera rien.

Je pense toujours que BlackBerry pourrait se mêler à la danse pour occuper la troisième place du marché des OS mobiles, mais personne ne veut acheter un OS e perdition. Malheureusement, le “Nous sommes à vendre ” d’aujourd’hui n’est pas vraiment rassurant et n’a pas de quoi rameuter la foule…

Tags : A10BlackberryBlackBerry 10Q10vente
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.