Fermer
Tests

Test du HTC One, un smartphone en aluminium très haut de gamme

HTC veut redevenir le grand qu’il était dans le monde des smartphones Android, et le nouveau flashy HTC One est la première de cette année pour y arriver. Disponible depuis de nombreuses semaines, ce smartphone phare fait une bonne première impression et dispose d’une fiche technique épatante. HTC est connu pour sa capacité à équilibrer la conception, la fonctionnalité, le confort et l’esthétique. Malheureusement, l’un ne répond pas à cet héritage.

HTC One : le célèbre “Unboxing”

HTC One : Caractéristiques

Avant de commencer à vous présenter le produit, voici les caractéristiques du HTC One :

  • Dimensions : 137,4 x 68,2 x 9,3 mm
  • Poids : 143 g
  • Système d’exploitation : Android avec HTC Sense
  • Processeur : Qualcomm Snapdragon 600, quad-core cadencé à 1,7 GHz
  • Mémoire : 2 Go DDR2
  • Stockage : 32 Go d’espace de stockage (pas de micro-SD)
  • Écran : 4,7 pouces, 1080p Full HD, 468 PPP
  • Caméra : HTC UltraPixel, Smart Flash
  • Caméra frontale : 2,1 millions de pixels, objectif grand angle de 88°
  • Connectivité : 4G LTE, NFC, DLNA, GPS, Bluetooth 4.0
  • Batterie : 2300 mAh

Note : Vous pouvez découvrir davantage de photos depuis la galerie Google+

HTC One : Conception et design

HTC a clairement adopté un look sophistiqué et le moins que l’on puisse dire, c’est que sur tous les fronts, le smartphone convainc. Sa coque en aluminium, des bords découpés au laser, et sa façade rectangulaire lui fournissent de quoi s’imposer sur le haut de gamme. Comment celui-ci se comporte une fois en main est une autre affaire, mais son design mérite qu’on le regarde sur tous les angles. Son dos bombé, un poids relativement léger sachant qu’il s’agit d’une coque métallique, angulaire, des bords biseautés lui donnant un aspect chromé, ce n’est peut-être pas le téléphone le plus confortable que j’ai eu, mais certainement l’un des plus beaux.

Test du HTC One, un smartphone en aluminium très haut de gamme

Tout sur le design suit ce schéma : quelques bons choix entachées par de petites mais significatives fausses notes. Par exemple, si HTC a gardé les boutons capacitifs, au lieu d’en utiliser trois, la firme a en gardé seulement deux, le premier placé sur la droite sert de bouton “Home”, et celui de gauche permet de revenir en arrière. Au milieu, un logo qui ne fait malheureusement strictement rien. Le bouton on/off, qui sert également comme port infrarouge, est également maladroitement placé sur le coin supérieur gauche du téléphone. Si pour les gauchers cela ne devrait pas poser trop de problème, pour les droitiers ce ne sera pas la même histoire.

Vue de gauche du HTC One
Vue de dessus du HTC One
Vue de droite du HTC One
Vue de dessous du HTC One

De plus, puisque le HTC One dispose d’une conception unibody, cela signifie que les propriétaires ne seront pas en mesure de changer ou remplacer la batterie, et qu’il n’y a pas de slot pour une carte micro-SD dans le but d’étendre la mémoire disponible. Cela peut être un compromis équitable pour un smartphone plus mince, et ce aussi longtemps que vous disposerez d’une quantité d’espace de stockage généreuse et d’une batterie avec une autonomie très honorable. Malheureusement, le smartphone offre un seul des deux.

HTC One : Écran et son

Je suis heureux de voir que HTC tient son rang avec un écran de 4,7 pouces offrant une résolution 1080p. La technologie Super LCD 3 du téléphone produit des couleurs riches et lumineuses, qui heureusement pour nous ne se ternissent pas à la lumière du soleil ou lorsque l’écran est visualisé sous des angles extrêmes.

L'écran du HTC One produit des couleurs riches et lumineuses

L’expérience multimédia est renforcée par deux grilles de haut-parleur sur la façade avant qui encadrent l’écran. Il offrent un volume très au-delà de la moyenne, et produisent un son stéréo réellement impressionnant. La qualité sonore est encore métallique, mais on ne peut pas s’attendre à des miracles, même avec la technologie Beats Audio. Vous devrez brancher une paire d’écouteurs pour profiter des avantages des améliorations de Beats, rendant ainsi la qualité bien meilleure.

Le son offert par les deux haut-parleurs est excellent

HTC One : HTC Sense et BlinkFeed

La surcouche Sense 5.0 arrivant sur Android Jelly Bean est tout ce qu’une surcouche offre, apportant avec cette dernière des avantages et des inconvénients. L’aspect général est plutôt convaincante, contrairement à la surcouche TouchWiz de Samsung, et ajoute plus de convivialité pour Android. J’aime notamment la vaste sélection de widgets et les améliorations HTC ajoutées à diverses applications telles que Musique, Agenda, Mail, Téléphone, et Galerie, entre autres… Sense justifie l’existence des boutons sous l’écran d’accueil en offrant de multiples fonctionnalités.

Écran de déverrouillage de HTC Sense 5.0
HTC BlinkFeed

Ensuite, vous arrivez à les améliorations phares comme BlinkFeed de HTC, un écran d’accueil à la Flipboard qui permet de rassembler tout le contenu en provenance de vos réseaux sociaux connectés, et d’un groupe sélectionné de partenaires de contenu, avec un rendu visuellement attrayant.
Sur le papier, c’est une idée séduisante. Dans la pratique, elle ne parvient pas être à la hauteur de ce que nous réservait HTC. Ce qui est pire, c’est que vous ne pouvez pas vous en débarrasser. Alors que BlinkFeed permet aux utilisateurs de choisir les sujets les plus intéressants – Technologies, Design, Musique, .. – au sein d’un flux de publications, il n’est pas possible d’ajouter individuellement vos propres sources préférés ou en masse d’un service à partir d’un flux RSS. Fan du BlogNT ? Et bien sachez que malheureusement vous ne pourrez l’ajouter … Les liens vers les réseaux sociaux compensent un peu le manque de personnalisation, mais l’interface n’est pas la meilleur ou la plus simple pour suivre les mises à jour de statut non plus. Je vois pas les utilisateurs abandonner Flipboard ou Pulse pour sauter sur BlinkFeed de sitôt.

HTC One : Caractéristiques et performances

Arrivant avec un processeur quad-core Snapdragon 600 cadencé à 1.7 GHz et 2 Go de RAM, il en résulte une performance impressionnante. Dans l’ensemble, le One est réactif et rapide, que ce soit en parcourant l’interface Sanse ou les jeux et la vidéo. Si l’on considère le benchmark de AnTuTu, le HTC One (23461) se place bien au-dessus du Sony Xperia Z, du Galaxy Note II, mais en dessous du Galaxy S4 qui le dépasse à plat de couture.

Malheureusement, s’il possède des caractéristiques dignes des plus grands, et une coque en aluminium, celui-ci chauffe bien trop souvent, à la fois durant les activités intenses (comme les jeux) et parfois durant un usage normal tout en écoutant de la musique. Ainsi, il devient très vite chaud en main.

Benchmark de performances du HTC One
Test de débit Orange

Le réseau 4G de Orange m’a permis de disposer d’un taux de téléchargement très rapide, que ce soit en descendant (31 000 kbps) et en montant (4 700 kbps), en moyenne. Les autres connectivités sans fil comprennent le Wi-Fi a/ac/b/g/n, le Bluetooth 4.0, le DLNA, le NFC et un port infrarouge pour contrôler les téléviseurs via l’application TV HTC. Bien qu’il n’y ait qu’un seul port, le Micro USB est compatible MHL, ce qui signifie qu’il est possible de sortie vidéo avec le droit fil ou un dongle.

Pour compenser le manque d’emplacement pour une carte micro-SD, le HTC One dispose de 32 Go de stockage interne.

Concernant la qualité des appels, celle-ci est vraiment optimale. Que je sois dans un endroit clos, un milieu bruyant ou encore en présence d’un fort vent, la personne à l’autre bout du fil m’entendait parfaitement.

Caméras et Zoe

À l'arrière on retrouve une caméra Ultrapixels
Prise de vue avec le HTC One - 1
Prise de vue avec le HTC One - 2
Prise de vue avec le HTC One - 3

À l’arrière du dispositif on retrouve une caméra “Ultrapixels”, qui est complètement différente de ce que toutes les autres firmes mobiles font. Dorénavant, nous savons qu’avoir plus de mégapixels ne signifie pas nécessairement que les photos seront de meilleure qualité, mais quatre Ultrapixels ne s’avèrent pas trop peu ? La réponse est non.
La caméra arrière produit étonnamment de très bonnes images, qu’elles soient prises à l’intérieur et à l’extérieur. Même en faible luminosité, elle a ses limites, mais pas plus que la plupart des concurrents. Si les photos ne sont pas assez nettes pour mériter d’être tirées en grand, elles sont beaucoup plus agréables pour être partagées numériquement. Les images de la caméra frontale de 2,1 mégapixels sont remarquablement nettes et riches en couleurs et l’objectif grand-angle à 88° vous permet de rassembler plus de personnes dessus.

Sur la façade avant, une caméra frontale de 2,1 mégapixels avec un objectif grand angle de 88°

Outre cet “Ultrapixels”, le dispositif arrive avec les paramètres que vous attendez – scènes, HDR, filtres, mode édition – ainsi que HTC Zoe qui enregistre 3.6 secondes de vidéos HD de l’évènement que vous voulez ainsi que 20 photos en rafale, puis emballe ensemble le tout pour le partage. Toutes vos créations se retrouvent ainsi automatiquement accessibles depuis Zoe, qui s’avère être une galerie dédiée, et ce à côté des images classiques. De là, vous pouvez partager toutes vos photos, images Zoe.

Au mieux, Zoe va s’avérer être une façon amusante de créer rapidement et facilement des diaporamas de vacances en famille et de des albums de vos enfants, animaux… Cependant, vous n’aurez pas suffisamment le contrôle sur la façon dont ce à quoi le produit ressemble. Il est également seulement conçu pour créer des vidéos super courtes qui contiennent moins de 20 portions de contenu. En fin de compte, vous serez nombreux à trouver Zoe trop limitatif, les vidéos individuelles trop courtes, et les shoots en rafale trop flous.

HTC Zoe permet de regrouper vos photos en albums
HTC Zoe permet de regrouper vos photos en albums

Autonomie de la batterie

La batterie de 2300 mAh intégrer ne vous permettra d’outre passer les 7 à 11 heures d’utilisation pour un usage intensif. La “surchauffe” est peut-être en partie à blâmer, mais la combinaison de cette taille d’écran, haute résolution, de la 4G, et d’un processeur quad-core sont probablement de trop pour une batterie de cette taille.

Mode économiseur d'énergie permet de sauvegarder précieusement l'autonomie de la batterie
La batterie est le point faible du HTC One

Et puisque les utilisateurs ne peuvent pas échanger celle existante par une seconde batterie ou en acheter une de plus grande capacité, l’autonomie est relativement courte, et c’est un problème.

Ce que j’en pense

Plus :

  • Belle conception
  • Écran 1080p de qualité
  • Superbe expérience audio
  • Très bonne qualité de la caméra frontale et arrière

Moins :

  • Autonomie trop faible
  • Pas de slot pour carte micro-SD
  • BlinkFeed n’est pas très utile et ne peut pas être retiré
  • Le smartphone chauffe beaucoup

Conclusion

Dans un effort visant à récupérer son retard par rapport à la concurrence dans le domaine des superphones haut de gamme Android, HTC a surcompensé avec le One et laissé derrière lui quelques-uns des éléments qui ont fait la renommée précédents smartphones phares.
Les designers ont conçu un beau téléphone sans réellement penser à sa prise en main, les ingénieurs l’ont gardé aussi mince que possible sans laisser pour autant laisser de la place pour une batterie plus grande offrant une batterie de meilleure autonomie, et les développeurs ont créé certaines applications et logiciels flashy dans le but de se démarquer, sans se demander si les utilisateurs voulaient telles ou telles fonctionnalités.

Le HTC One dispose d’un fort potentiel à être vendu et ses inconvénients seraient obsolètes si la durée de vie de la batterie n’était pas si mal, et si elle ne surchauffait pas si rapidement.

Mots-clé : BlinkFeedHTCHTC OneHTC Sense 5orangetest
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.