Fermer
ActualitésGoogle

Les spécifications des Google Glass commencent à faire surface

Alors qu’il faudra attendre au minimum une année avant que les Google Glass arrivent sur les tablettes des magasins, les développeurs qui ont déjà déboursé 1 500 dollars l’an dernier lors de la Google I/O afin de pré-commander l’appareil, disposent de leur propre prototype afin de créer les applications du futur.

Comme les pirates industrieux commencent à obtenir des unites, chaque pouce de l’appareil sera sans doute assez vite catalogué. Pour l’instant, les consommateurs devront se contenter de quelques-unes des caractéristiques initiales de la version développeur du gadget.

Jay Lee, un développeur logiciels, a reçu la version Explorer des Glass cette semaine et a été divulgué quelques informations intéressantes sur le dispositif sur Google+, et rapporté par BGR. Il a commencé a joué et a discuter avec le mode de mise au point de l’appareil et mentionné quelques caractéristiques clés des Glass, y compris le processeur et la mémoire embarqués au sein du dispositif :

Les spécifications des Google Glass commencent à faire surface

Pour replacer un peu de l’information dans le contexte, le processeur OMAP 4430 qui se trouve au sein des Google Glass a été utilisé dans les appareils mobiles tels que le Samsung Galaxy S II ou encore le Kindle Fire. Les précédents rapports ont montré que Glass a un écran de 640 x 360 et un appareil photo de 5 mégapixels. En d’autres termes, les Glass ne correspondront pas du moins pour cette année aux smartphones hauts de gamme en termes de puissance – se plaçant davantage sur du moyen de gamme, ou encore moins qu’un ordinateur portable. Les lunettes ultra-connectées disposent également de 16 Go de stockage interne et tournent sous Android 4.0.4 Ice Cream Sandwich.
Enfin, le développeur a également découvert qu’il y avait 682 Mo de RAM utilisable, mais il croit qu’il y a 1 Go de RAM au total puisqu’une partie de la RAM est utilisée pour “d’autres fins matérielles”.

Jusqu’à présent, les réactions ont été relativement positives envers les Glass, et ce même si évidemment on retrouve quelques problèmes, comme n’importe quoi qui est si avant-gardiste. Parmi les points faibles, la batterie qui semble offrir une autonomie de seulement quelques minutes – 30 pour être précis – dès lors que l’on se sert des lunettes pour filmer.

Selon des rumeurs récentes, les lunettes intelligentes de Google pourraient se vendre à 10 millions d’exemplaires en 2016. Cependant, sachant qu’il reste encore une année pour mettre au point ce petit bijou de technologie, il est encore trop tôt pour déterminer avec précision dans quelle mesure les lunettes seront populaires.

Mots-clé : GlassGoogle Glassprocesseurspécifications
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.