fermer
Automobile

BMW et Figure signent un accord majeur pour déployer des robots dans leur usine

BMW et Figure signent un accord majeur pour déployer des robots dans leur usine

Figure, concepteur de robots humanoïdes autonomes, a signé un accord majeur avec BMW pour amener ses robots dans l’usine américaine du constructeur automobile.

Dans le cadre de ce pacte commercial, Figure a annoncé jeudi qu’elle identifierait dans un premier temps les potentielles applications de ses robots sur les chaînes d’assemblage automobile de la multinationale allemande. Suivra ensuite une phase de déploiement progressif au cours de laquelle les robots devraient prendre en charge les tâches dangereuses, fastidieuses et répétitives des ouvriers de l’usine de Spartanburg, en Caroline du Sud.

L’entreprise californienne spécialisée dans l’intelligence artificielle (IA) développe des robots humanoïdes autonomes polyvalents depuis 2022 et a obtenu un financement de série A de 70 millions de dollars l’année dernière. L’objectif de ce nouveau partenariat est d’accroître la productivité et la sécurité en permettant aux employés de BMW de se concentrer sur des tâches de plus grande valeur qui nécessitent des compétences et une supervision humaines, selon les entreprises.

« Le potentiel de la robotique d’usage général est totalement inexploité », a déclaré Brett Adcock, PDG de Figure. « Nos robots permettront à des entreprises comme BMW d’accroître leur productivité, de réduire leurs coûts et de créer un environnement plus sûr et plus cohérent ».

Outre le déploiement de robots, BMW et Figure collaboreront à l’exploration de technologies avancées telles que l’intelligence artificielle, la fabrication virtuelle et l’intégration de robots.

« L’industrie automobile évolue rapidement et BMW vise à être un innovateur », a déclaré le Dr Robert Engelhorn, président et chef de la direction de BMW Manufacturing. « L’utilisation de solutions robotiques a le potentiel d’accroître l’efficacité et de soutenir la transformation à venir ».

Qu’est-ce que l’accord entre Figure et BMW signifie pour l’emploi ?

Tout cela semble excellent sur le papier, mais qu’est-ce que cela signifie pour les emplois humains ? L’énorme usine de BMW à Spartanburg emploie 11 000 personnes et génère environ 27 milliards de dollars pour l’État chaque année.

Figure affirme que son robot humanoïde est conçu pour répondre aux « emplois indésirables ou dangereux, et pour soutenir la chaîne d’approvisionnement et la fabrication à l’échelle mondiale ». Les robots peuvent être utilisés pour compléter le travail des travailleurs existants ou pour adopter des méthodes de production entièrement nouvelles.

On ne sait pas encore exactement comment la mise en œuvre affectera les travailleurs.

L’utilisation à grande échelle de travailleurs robotisés n’est pas encore pour demain. Cette technologie n’en est qu’à ses débuts, mais le partenariat avec BMW constitue une étape importante à laquelle il convient de prêter attention.

Tags : BMWFigure
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.