fermer
Mobile

Apple annonce que les iPhone prendront en charge le RCS en 2024

Apple annonce que les iPhone prendront en charge le RCS en 2024

Le débat entre la bulle bleue et la bulle verte pourrait enfin prendre fin. L’année dernière, Google a mené une campagne publicitaire intitulée #GetTheMessage. Cette campagne visait à faire honte à Apple pour qu’il prenne en charge les services de communication riches (RCS) dans iMessage, l’application de discussion propriétaire d’Apple pour l’iPhone. Il semble que la campagne de Google ait fonctionné.

Aujourd’hui, Apple a publié une déclaration à 9to5Mac indiquant qu’elle prendrait en charge RCS en 2024 :

Dans le courant de l’année prochaine, nous ajouterons la prise en charge du RCS Universal Profile, le standard tel qu’il est actuellement publié par l’association GSM. Nous pensons que RCS Universal Profile offrira une meilleure expérience d’interopérabilité par rapport aux SMS et MMS. Cela fonctionnera en parallèle avec iMessage, qui continuera à être la meilleure et la plus sécurisée des messageries pour les utilisateurs d’Apple.

Autrement dit, la prise en charge de RCS permettra aux utilisateurs d’iMessage de communiquer en toute sécurité avec les applications Android qui intègrent RCS, notamment Google Messages. Grâce à la prise en charge de la norme par les deux plateformes, les iPhone et les smartphones Android pourront enfin communiquer correctement, notamment grâce aux accusés de lecture, aux indicateurs de frappe et au transfert d’images et de vidéos en pleine résolution. Le chiffrement de bout en bout sera également possible.

Il s’agit d’une volte-face de la part d’Apple, qui s’est montrée ouvertement hostile au RCS par le passé. Tim Cook a notamment répondu à une personne qui lui demandait ce qu’elle devait faire pour que le smartphone Android de sa mère n’accepte pas correctement les images et les vidéos en disant : « Achetez un iPhone à votre mère ».

Enfin, pour ceux qui l’ignorent, RCS est l’acronyme de « Rich Communication Services » et remplace les anciens SMS et MMS. Il apporte plusieurs avantages, tels que l’absence de limite de caractères ou de taille de fichier multimédia, les accusés de réception, etc.

De plus, RCS ne se limite pas aux données mobiles et fonctionne également en Wi-Fi. Cependant, RCS ne prend pas en charge le chiffrement de bout en bout par défaut, contrairement à iMessage. Apple s’empresse donc de souligner que iMessage est « l’expérience de messagerie la meilleure et la plus sécurisée pour les utilisateurs Apple » dans sa déclaration officielle.

On attend de connaître le fonctionnement de l’intégration RCS

Selon la déclaration, RCS ne changera pas grand-chose à la communication iMessage pour les utilisateurs d’iPhone. En d’autres termes, un iPhone communiquant avec d’autres iPhone ne verra aucune différence. En revanche, lorsqu’un utilisateur Android entrera dans la discussion, la prise en charge du RCS sera activée. Si le smartphone Android ne prend pas en charge le RCS, les SMS/MMS serviront de solution de secours.

Il est très probable qu’Apple fasse cette annonce pour devancer les conflits juridiques avec l’Union européenne. L’UE a pris des mesures sévères à l’encontre des pratiques anticoncurrentielles des grandes entreprises technologiques, et le fait qu’Apple empêche les utilisateurs d’Android d’envoyer des messages sécurisés aux utilisateurs d’iPhone devrait finir par être évoqué. Il s’agit néanmoins d’un développement surprenant, car nous aurions pu nous attendre à ce qu’Apple attende jusqu’à la dernière minute plutôt que d’offrir son soutien de manière préventive.

Nous en saurons plus bientôt, car Apple devra expliquer plus en détail le fonctionnement de l’intégration RCS.

Une intégration ?

Le fait qu’Apple adopte enfin RCS est évidemment une grande chose, mais je pense que les bulles vertes resteront en place. La raison en est simple et évidente. Apple aime faire les choses à sa manière, et il se peut qu’elle ne veuille pas supprimer l’identité d’iMessage — les bulles bleues sont ce qui le différencie d’Android après tout.

Apple ne le fait peut-être pas de son plein gré, mais l’ajout de RCS est un changement plus que bienvenu — en particulier pour tous ceux qui ont dû faire face à la réception de vidéos de mauvaise qualité envoyées d’iPhone vers des Android (et vice versa), ainsi qu’à un patchwork d’autres fonctionnalités manquantes qui rendent moins attrayant par le fait d’envoyer des SMS entre appareils.

Apple entend collaborer avec les membres de la GSMA pour améliorer le protocole RCS, en se concentrant sur la sécurité et le chiffrement. Contrairement à ses concurrents, Apple n’ajoutera pas de chiffrement propriétaire de bout en bout à RCS, se concentrant sur l’amélioration de la norme elle-même. Cette démarche s’aligne sur celle de Google, dont le chiffrement de bout en bout est intégré à l’application Google Messages plutôt qu’à la spécification RCS.

Tags : AppleiPhoneRCS
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.