Fermer
ActualitésGoogle

Google Keep le service de notes de Google et futur rival d’Evernote ?

Et si Google allait encore étendre son écosystème de services ? Déjà bien présent sur les e-mails, la recherche, le cloud ou encore en tant que réseau social et concernant la géolocalisation, Google pourrait à nouveau l’être dans un nouveau secteur. Google pourrait être sur le point d’entrer sur la scène des prises de notes tel qu’Evernote après qu’une fuite ait surgi sur son service Google Drive, avant de discrètement disparaître aussi vite qu’il est arrivé – moins d’une demi-heure plus tard.

Android Police qui a précédemment découvert des traces dans le code source a suggéré que Google était en train de planifier le début de son service Keep, sur drive.google.com/keep. Ils ont ensuite constaté que la version web était accessible en début de soirée (heure américaine). Peu de temps après leur découverte, le service a été fermé, ce qui pourrait indiquer qu’il a fait ses débuts plus tôt que prévu.

Google Keep servira à la prise de notes

Alors que le service n’a été en ligne que quelques minutes, cela n’a bien sûr pas empêché Android Police de nous prendre quelques captures de celui-ci afin que l’on puisse s’en faire notre propre jugement. Le premier constat, est que ce dernier s’inscrit dans la même lignée que les autres services de Google. En revanche, l’impression donnée par le service peut nous faire penser qu’effectivement il n’est pas encore prêt à être dévoilé et c’est pourquoi de côté de la firme de Mountain View on l’a si vite retiré.

Google Keep le service de notes de Google et futur rival d'Evernote ? - Une interface qui nous fait penser à une version mobile

En effet, les captures d’écran dévoilées – dont celle ci-dessus – font apparaître une interface très basique – presque dédiée au mobile – qui permet aux utilisateurs de créer rapidement des notes, mais qui ne semble pas être reliée à son service sur le cloud, Google Drive, alors qu’on aurait pu le penser du fait des traces révélées dans le code source de ce dernier.

Comme vous pouvez le voir dans les captures ci-dessus, le service inclut une fonctionnalité de recherche – comme on pouvait s’y attendre du leader des moteurs de recherche dans le monde – et qui s’avère semblable à la barre de recherche bien connue des internautes.

Google Keep le service de notes de Google et futur rival d'Evernote ? - Keep dispose bien entendu d'un service de recherche parmi les notes

Concernant la prise de note, un simple champ permettra d’indiquer le nom de la note pour laquelle nous pourrons spécifier s’il s’agit d’une note textuelle ou en image. Sur chacune de vos notes vous pouvez appliquer une couleur, ou encore faire des listes. Vous allez également retrouver la possibilité d’archiver ces notes, qui une fois cette action réalisée, envoie celles-ci dans une section dédiée en bas de votre liste.

Google Keep le service de notes de Google et futur rival d'Evernote ? - Possibilité de créer une liste de notes
Google Keep le service de notes de Google et futur rival d'Evernote ? - Gestion des favoris

L’apparition et la disparition rapide est intrigante. Il se pourrait que le service ne soit sorti trop tôt et qu’une annonce est prévue prochainement, ou peut-être qu’une personne à Mountain View a tout simplement poussé le service sur les serveurs de production plutôt que de test !

Si Keep a déjà fait parlé de lui par le passé, c’est réellement la première fois que l’on voit ce dernier en action. Il pourrait avoir le potentiel d’être relié et probablement intégré sur toute la gamme de services Google sur le Web et mobile, tels que Gmail, Google Now, Google Agenda, et Google … Reader !

Serait-ce une bonne chose de voir débarquer ce service sur nos machines ? Vous passeriez-vous d’Evernote pour vous tourner vers l’écosystème Google ?

Mots-clé : DriveevernoteGoogle DriveGoogle KeepKeepnotes
Yohann Poiron

L’auteur Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.