close
Mobile

TSMC prévoit une production avancée de puces 3 nm en Arizona

TSMC prévoit une production avancée de puces 3 nm en Arizona

Selon le fondateur de la société, Taiwan Semiconductor Manufacturing Company (TSMC) prévoit de livrer ses technologies les plus pointues en Arizona.

Le président Joe Biden ayant imposé un large éventail de limites à la vente de semi-conducteurs de pointe et d’équipements de fabrication de puces aux entreprises chinoises, les tensions entre Washington et Pékin au sujet des puces s’intensifient au moment même où les propositions de TSMC sont annoncées.

Reuters a rapporté l’année dernière que TSMC prévoyait de développer davantage d’usines de fabrication de puces en Arizona, y compris des conversations sur la question de savoir si sa prochaine unité devrait être plus sophistiquée et créer des puces de 3 nanomètres au lieu des puces de 5 nanomètres, plus lentes et moins efficaces. Selon les estimations, TSMC produit 90 % des puces informatiques les plus avant-gardistes au monde, au service d’entreprises comme Apple et Qualcomm.

Bien que déjà à la retraite, Chang continue d’être un acteur majeur dans son domaine. De retour à Taipei après avoir quitté Bangkok, où il avait représenté Taïwan à la conférence des dirigeants de la Coopération économique Asie-Pacifique (APEC), il a donné un briefing à la presse. Pendant l’APEC, Chang a rencontré le président chinois Xi Jinping et s’est entretenu avec la vice-présidente Kamala Harris au sujet du secteur des semi-conducteurs. Harris aurait déclaré qu’elle était satisfaite du choix de TSMC d’ouvrir une usine en Arizona.

Un réel intérêt et enjeu

Les puces ultra-perfectionnées de TSMC sont utilisées dans de multiples produits. En raison des coûts de développement élevés et des connaissances requises, une grande partie de la production est concentrée sur quelques fournisseurs. Les fabricants de puces doivent graver des transistors toujours plus petits sur des plaquettes de silicium. Chang a déclaré que l’usine de TSMC en Arizona fabriquera des puces de 3 nanomètres.

En 2020, l’entreprise a promis 12 milliards de dollars pour construire en Arizona. Le géant de la technologie a déclaré que l’usine utiliserait la technologie de 5 nanomètres pour la production de plaquettes de semi-conducteurs et créerait 1 600 emplois de haute technologie, la production devant commencer en 2024.

Chang a déclaré qu’il serait présent, tout comme les clients et les fournisseurs de TSMC, ainsi que la secrétaire d’État américaine au commerce, Gina Raimondo. Chang a également déclaré que le vice-président américain Joe Biden avait été invité, mais qu’il ne savait pas s’il s’y rendrait. Chang a affirmé que les gens n’avaient réalisé que récemment à quel point les puces étaient cruciales.

Selon le rapport de Reuters, Dr Morris Chang, président fondateur de TSMC, a déclaré :

Trois nanomètres, TSMC a actuellement un plan, mais il n’a pas été complètement finalisé, il l’est presque — dans le même site d’Arizona, phase deux. Le 5-nanomètre est la phase 1, le 3-nanomètre est la phase 2

Il y a beaucoup de jaloux, jaloux de l’excellente fabrication de puces de Taïwan. Il y a donc aussi beaucoup de gens qui pour diverses raisons, que ce soit pour la sécurité nationale ou pour gagner de l’argent, espèrent fabriquer plus de puces dans leur pays.

Tags : TSMC
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.