close
Google

Il est désormais plus facile de cacher certaines recherches de Google

Si vous souhaitez retrouver une partie de votre vie privée, Google a récemment introduit de nouvelles règles qui permettront aux utilisateurs de se protéger de Google Recherche. En d’autres termes, les utilisateurs pourront contrôler les informations personnelles qui apparaissent dans les résultats de recherche.

Pour ceux qui l’ignorent, la suppression des informations personnelles de Google n’est pas une nouveauté, mais cette semaine, le géant de la recherche a ajouté quelques changements indispensables. Avant aujourd’hui, les utilisateurs pouvaient demander à Google de supprimer les images explicites, les fausses images et les adresses pour éviter le doxxing. En outre, Google permettra même aux parents de supprimer les photos d’enfants de moins de 18 ans.

Afin d’améliorer la protection de la vie privée et la sécurité en ligne, Google étend ce programme et donne aux internautes la possibilité de supprimer davantage d’images d’eux-mêmes dans les résultats de recherche. Voici ce que l’entreprise a déclaré à propos de ce qui change :

Les internautes peuvent désormais demander la suppression d’autres types d’informations figurant dans les résultats de recherche, notamment les coordonnées personnelles telles que le numéro de téléphone, l’adresse électronique ou l’adresse physique. La politique permet également de supprimer des informations supplémentaires qui peuvent présenter un risque d’usurpation d’identité, comme les identifiants de connexion confidentiels, lorsqu’elles apparaissent dans les résultats de recherche

Il s’agit d’une expansion de la politique, mais malheureusement, l’entreprise n’entre pas dans trop de détails concernant la façon dont le processus se produit. La question est de savoir si les suppressions sont faites en utilisant l’IA ou un véritable humain.

Google explique également qu’après une demande de suppression, il évalue tout le contenu pour s’assurer qu’il s’agit d’une information qui doit être effacée des résultats de recherche. Les informations ne seront pas supprimées si elles sont largement disponibles dans des articles d’actualité, sur un site gouvernemental, dans des ressources officielles ou dans des archives publiques.

À l’avenir, si vous trouvez des informations permettant d’identifier une personne, notamment votre adresse physique, votre numéro de téléphone, des informations sur votre carte de crédit ou de débit, des images de votre identité ou de votre signature, du matériel explicite ou des informations très personnelles, vous pouvez lancer une demande de suppression.

Un processus de demande très simple

Pour effectuer une demande, vous devez fournir à Google une liste des URL qui renvoient à des informations personnelles, ainsi que les pages de recherche qui contiennent ces liens. Une fois votre demande soumise, Google l’évalue.

Google semble placer la barre relativement haut en ce qui concerne les informations d’identification personnelle, ce qui diffère quelque peu des systèmes qu’il a dû mettre en place dans des pays comme l’Union européenne pour se conformer aux règles du « droit à l’oubli ». Ces lois permettent aux personnes de demander que les liens qu’elles jugent peu flatteurs ou non pertinents soient supprimés, ce qui n’est pas le cas ici — les règles que Google a ajoutées aujourd’hui ne couvrent que les liens vers des informations très sensibles.

On ne sait pas non plus si Google supprimera les sites qui existent explicitement pour vendre des informations sur les gens. Si vous avez déjà recherché le numéro de téléphone de quelqu’un, vous avez peut-être abouti sur l’un de ces services, qui promet de vous le donner si vous vous abonnez.

Tags : GoogleGoogle Recherche
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.