close
Web

Le partage de votre mot de passe Netflix pourrait bientôt être terminé

Le partage de votre mot de passe Netflix pourrait bientôt être terminé

Netflix a publié aujourd’hui ses résultats pour le premier trimestre de 2022. Et ils ne sont pas extraordinaires. En effet, ils sont relativement stagnants, avec des revenus en hausse à 7,868 milliards de dollars, soit une augmentation de 9,8 % d’une année sur l’autre. Mais, Netflix a perdu 200 000 abonnés — et prévoit 2 millions d’abonnés en moins pour le deuxième trimestre de l’année.

Et, il semble que Netflix a plusieurs raisons à faire valoir dans sa lettre aux actionnaires. Tout d’abord, la pandémie mondiale. Ce n’est pas une surprise : tout le monde savait que le pic massif de consommation dû au fait que tout le monde restait à la maison allait se calmer à un moment ou à un autre.

Selon Netflix, la pandémie a en fait masqué quatre autres raisons du ralentissement de la croissance : l’adoption des Smart TV et d’autres appareils dépendant des données — « Nous pensons que ces facteurs vont continuer à s’améliorer au fil du temps, de sorte que tous les foyers dotés d’une excellente connexion seront de potentiels clients de Netflix » ; la concurrence accrue des autres sociétés de streaming réduit les chiffres de Netflix ; des facteurs « macro », comme l’inflation mondiale et l’invasion russe en Ukraine ; et enfin le partage de compte.

Ce dernier facteur (que Netflix a cité en second lieu) mérite d’être précisé. Netflix affirme que son service est « partagé par plus de 100 millions de foyers supplémentaires », dont plus de 30 millions rien qu’aux États-Unis et au Canada. « Le partage de compte en tant que pourcentage de nos membres payants n’a pas beaucoup changé au fil des ans, mais, associé au premier facteur, cela signifie qu’il est plus difficile d’augmenter le nombre de membres sur de nombreux marchés — un problème qui a été occulté par notre croissance liée à la COVID ». Cela indique qu’un grand nombre de personnes ne paient pas directement Netflix pour pouvoir diffuser leurs séries TV préférées.

Il y a donc une pandémie mondiale, une guerre en Europe de l’Est, et vous partagez votre login Netflix à vos parents, un ami ou un parent éloigné.

Qu’est-ce que cela signifie pour vous ?

De son côté, Netflix déclare que « notre plan est de réaccélérer la croissance de notre audience et de nos revenus en continuant à améliorer tous les aspects de Netflix — en particulier la qualité de nos programmes et de nos recommandations, qui sont ce que nos membres apprécient le plus ». Netflix vous met donc en garde. Il n’y aura probablement pas de surtaxe globale pour le partage de compte aujourd’hui, demain ou la semaine prochaine, mais cela ne saurait tarder.

Netflix indique également qu’elle va trouver « la meilleure façon de monétiser le partage », étant donné que plus de 100 millions de foyers sont en situation « illégale ». Elle l’a déjà fait avec un programme pilote au Chili, au Costa Rica et au Pérou qui permet aux gens de payer plus pour deux personnes supplémentaires qui ne vivent pas avec eux, et offre la possibilité de transférer un profil vers un nouveau compte, de sorte que quelqu’un qui a utilisé le login d’une autre personne peut commencer à payer pour le sien et conserver son historique et ses recommandations.

« Il s’agit d’une grande opportunité, car ces ménages regardent déjà Netflix et profitent de notre service », a déclaré la société. « Le partage a probablement contribué à alimenter notre croissance en amenant davantage de personnes à utiliser et à apprécier Netflix. Et nous avons toujours essayé de faciliter le partage au sein du foyer d’un membre, avec des fonctions telles que les profils et les flux multiples. Bien qu’elles aient été très populaires, elles ont créé une certaine confusion quant à savoir quand et comment Netflix peut être partagé avec d’autres foyers ».

Il va falloir s’y faire

Dans sa lettre, Netflix n’a pas été plus loin que de dire que ce processus allait se terminer. La société reconnaît qu’elle ne récupérera pas les 100 millions de connexions non payantes. Mais, elle va obtenir quelque chose. « Bien que nous ne soyons pas en mesure de tout monétiser tout de suite, nous pensons que c’est une grande opportunité à court et moyen terme ».

En d’autres termes, profitez en tant que ça dure !

Tags : Netflix
Yohann Poiron

The author Yohann Poiron

J’ai fondé le BlogNT en 2010. Autodidacte en matière de développement de sites en PHP, j’ai toujours poussé ma curiosité sur les sujets et les actualités du Web. Je suis actuellement engagé en tant qu’architecte interopérabilité.