Fermer
PériphériquesTechnologies

Un nouveau processeur octo-core chez Samsung

Alors que le CES de Las Vegas bat son plein, se déroulait avant-hier soir la conférence de Samsung, l’occasion pour le constructeur sud-coréen de nous surprendre avec un tout nouveau processeur … octo-core !

En début de semaine, on découvrait la nouvelle puce quad-core Tegra 4, dont nVidia nous vantait les performances face à une Nexus 10 dotée du processeur dual-core Exynos 5250. Deux jours plus tard, Samsung a relégué la puce de son concurrent au rang de vieillerie.

Baptisé Exynos 5 OCTA, le nouveau chipset du constructeur sud-coréen est bien plus qu’un simple doublement du nombre de cœurs. Il s’agit en fait d’une compilation de deux processeurs quad-core. Utilisant la technologie ARM big.LITTLE, cela permet aux deux groupes de quatre cœurs de fonctionner alternativement.

Le premier groupe est composé d’un processeur quad-core sous architecture Cortex-A15, cadencé à 1.8GHz. Il permet notamment d’effectuer les tâches lourdes en ressources et nécessitant une forte puissance de calcul (jeux, photos/vidéos, cartographie, …). Mais il n’est pas toujours nécessaire de disposer d’une telle puissance pour des applications plus légères (mails, appels, SMS, …). C’est là que rentre en action le second groupe, constitué d’un CPU à quatre cœurs sous Cortex-A7 et cadencé à 1.2GHz.

De cette manière, il est possible d’obtenir de hautes performances tout en économisant la batterie. Par rapport au processeur dual-core Eyxnos 5250 équipant la Nexus 10, c’est un gain de l’ordre de 40% qui est constaté et de 70% par rapport à la puce quad-core Exynos 4412 équipant le Galaxy S3 et le Galaxy Note 2.

Un nouveau processeur octo-core chez Samsung

Sans plus de précisions sur ce point, Samsung a également indiqué qu’un doublement des performances 3D serait au menu de ce processeur octo-core.

Et contrairement aux puces quad-core Tegra et leur 5è cœur compagnon, le passage d’un processeur à l’autre se fait de manière matérielle. Tout est transparent pour le système d’exploitation, évitant ainsi toute mauvaise gestion qui serait perçue par l’utilisateur.

Samsung n’a pas donné de précisions quant au premier terminal qui sera équipé de cet Exynos 5 OCTA. Espérons que le Samsung Galaxy S4 se voit doté de ce processeur octo-core qui pourrait lui donner des ailes, tout en gardant un appétit d’oiseau. Quoi qu’il en soit, nous avons hâte de voir les premiers résultats.

Mots-clé : CESCES 2013octo-coreprocesseurSamsung
Nicolas FRAMERY

L’auteur Nicolas FRAMERY

Nicolas est un grand passionné de ce qui touche au high-tech. Tombé dans la marmite des smartphones, il s’est pris d’affection (pour ne pas dire d’amour) pour la gamme Galaxy de Samsung. Un peu geek sur les bords, il est également un grand fan de musique et de vitesse.